Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 27.07.2007 16h38
La technologie nucléaire de 3ième Génération pour 4 prochains réacteurs nucléaires chinois

La Chine a signé mardi 24 juillet 2007 un accord avec un consortium dirigé par la compagnie étasunienne Westinghouse Electric Co, afin de construire quatre réacteurs nucléaires dans l'Est du pays.

Aucune des parties n'a pour l'instant révélé le montant du contrat mais les médias l'estiment à 8 milliards de dollars.

La Chine utilisera la technologie ‘AP1000' de la compagnie Westinghouse dans la construction des quatre réacteurs, dont deux seront situés à Sanmen, dans la province du Zhejiang, et les deux autres à Haiyang, dans la province du Shandong.

La coopération entre la Chine et les Etats-Unis sera "cruciale" dans le développement de la technologie énergétique nucléaire de troisième génération du pays, a déclaré le vice-premier ministre Zeng Peiyan.

"Le contrat donnera lieu à la toute première utilisation de la technologie énergétique nucléaire de pointe étasunienne en Chine," a expliqué le président et directeur de Westinghouse Stephen Tritch.

Fondée sur la technologie standard des réacteurs nucléaires à eau pressurisée, l'AP1000 est "la technologie nucléaire énergétique la plus sûre du monde". Elle a été choisie pour faire fonctionner au moins 12 futurs réacteurs aux Etats-Unis qui seront construits d'ici l0 ou 12 ans.

L'accord devrait générer au moins 5 000 emplois pour Westinghouse et les partenaires de son consortium, a avancé la compagnie.

Les travaux sur le premier réacteur débuteront en 2009, et ce dernier sera opérationnel fin 2013, et les trois autres entre 2014 et 2015.

La compagnie japonaise Toshiba a prit le contrôle majoritaire de Westinghouse en octobre dernier. Deux mois après, la Chine signait un Protocole d'Accord pour les quatre réacteurs ave la compagnie Westinghouse qui a remporté l'offre (qui a duré plus de deux ans) au profit de la française Aréva et du russe Atomstroiexport.

L'énergie nucléaire est en Chine la troisième plus importante source d'énergie après les centrales thermiques et hydro-électriques, et le pays est devenu le troisième producteur d'énergie nucléaire en Asie, après le Japon et la Corée du Sud.

Tous les réacteurs nucléaires en fonctionnement ou en cours de construction en Chine utilisent la technologie nucléaire française, canadienne et russe, de première et seconde génération.

Cette année le pays a créé la State Nuclear Power Technology Corp (SNPTC), qui est essentiellement en charge du développement des technologies énergétiques nucléaires de troisième génération. Le capital de la SNPTC est de 4 milliards de yuans (528,89 millions de $US).

Le gouvernement central apportera 60 pour cent des fonds la compagnie, et le reste proviendra de quatre grandes entreprises d'Etat, dont les deux conglomérats nucléaires du pays CNNC et la China Guangdong Nuclear Power Holding Co.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Shanghai, une destination préférée d'étudiants étrangers

 La Chine prévoit d'installer une station terrestre de satellite au pôle arctique

 La Chine est devenu un des pays du monde qui souffrent le plus de virus informatique

 Réintroduction des formations universitaires gratuites pour futurs professeurs

 Le concept sexuel de la jeunesse chinoise d'aujourd'hui devient de plus en plus ouvert

 Un bébé panda à Chengdu (3)
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.