Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 14.11.2005 11h12
Scientifiques : les étudiants en manque de sommeil voient leurs résultats scolaires baisser I

« Rester éveillé une ou deux après l'heure du coucher influence négativement l'apprentissage des enfants », déclarent les scientifiques qui ont privé de sommeil des jeunes et ont examiné si leurs professeurs parvenaient à faire la différence. La différence est notable.

Si les parents souhaitent que leurs enfants réussissent à l'école, « les obliger à se coucher à l'heure est tout aussi important que les obliger à s'instruire à temps, » explique le psychologue Gahan Fallone, qui a conduit la recherche à Brown Medical School.

L'étude, présentée jeudi à une conférence des auteurs médicaux de l'Association Médicale Américaine (AMA), a été conduite sur des enfants en bonne santé ne présentant aucun signe de désordre de sommeil ou de problème d'apprentissage.

La difficulté de se concentrer fut parmi les problèmes que les jeunes en manque de sommeil devaient faire face ? soulevant la question si une privation de sommeil influençait encore d'avantage les personnes souffrant déjà d'hyperactivité et de déficit d'attention (HDA).

Fallone étudie actuellement cette question, et suspecte que les problèmes de sommeil "pourraient frapper les enfants avec HDA comme une double poisse."

Les experts en sommeil ont longtemps insisté sur le fait que les Américains, de tout âge, ne se donnaient pas suffisamment de temps avec les yeux fermés. Le sommeil est important pour la santé, apportant toute une gamme d'avantage qui, comme Shakespeare l'a écrit, "tricote le manche effiloché du soin." Le manque de sommeil est lié à une foule de problèmes, d'accidents de voiture où les conducteurs s'assoupissent, à des problèmes de mémoire ou au manque de créativité.

Mais il est difficile de quantifier précisément la corrélation directe entre le sommeil et les résultats scolaires.

Les chercheurs de Brown Medical School se sont alors mis à examiner si les professeurs pouvaient détecter des problèmes d'attention et d'apprentissage lorsque les élèves se couchent tard ? alors que les professeurs n'avaient aucune idée du nombre d'heure de sommeil de leurs étudiants.
Ils ont alors recruté 74 élèves âgés de 6 à 12 ans à Rhode Island (Massachusetts du sud) pour cette étude qui s'est étalé sur trois semaines.

Durant une semaine, tous les jeunes sont allés au lit et se sont réveillés à leurs heures habituelles. Ils étaient déjà de bons dormeurs, obtenant entre 9 et 9,5 heures de sommeil par nuit.

Pendant une semaine, ils ont été priés de passer au moins 10 heures par nuit au lit. Pendant une autre semaine, ils étaient mis au lit plus tard que d'accoutumé : les élèves de premiers et seconds niveaux (les plus jeunes) étaient au lit pas plus de 8 heures, et les enfants plus âgés pas plus de 6,5 heures.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Scientifiques : les étudiants en manque de sommeil voient leurs résultats scolaires baisser II
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.