Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 15.07.2011 08h36
Des meubles « importés » n'ont jamais quitté le pays (2)

Le bureau va inspecter les 100 lots de marchandises que la société affirme avoir importés à Shanghai.

Par ailleurs, Phua, originaire de Singapour, a déclaré aux journalistes à Beijing que tous les produits vendus portant des marques italiennes comme Cappelletti et Riva sont fabriqués en Chine. Une partie des meubles de marques américaines, telles que Hollywood, pourraient avoir été fabriqués en Chine, car la société a coopéré avec des usines disséminées à travers le monde, notamment en Chine, au Vietnam et en Inde.

« Je viens en Chine très régulièrement, et je suis certain que tous les meubles Cappelletti proposés par DaVinci sont produits par nous », a déclaré hier Tino Cappelletti, propriétaire de Cappelletti Furniture. « Nous n'achetons pas de matériaux en dehors de l'Italie », a-t-il ajouté.

Un peu avant cela, le Bureau administratif commercial et industriel de Shanghai avait déclaré que les meubles Cappelletti retrouvés dans les entrepôts de l'enseigne n'étaient pas en bois massif. Mais Cappelletti a expliqué que l'idée selon laquelle les meubles devaient obligatoirement être fabriqués en bois massif était « erronée ».

« Le label "Fabriqué en Italie" signifie également design, innovation, nouveaux matériaux et nouvelle invention », a-t-il précisé.

Phua, visiblement très secouée, a confié son mal-être face à cette situation, et a reconnu avoir coopéré avec des usines chinoises, dont Jinfenghuang et Changfeng dans le Guangdong, conformément à ce qu'avait affirmé CCTV. Elle a cependant assuré que ces meubles n'étaient pas vendus par les magasins DaVinci.

Ils étaient destinés à l'autre marque de la société, Fuledeng, qui n'existe plus aujourd'hui.

Elle a également expliqué que l'usine de Changfeng avait copié le design du lit Cappelletti montré par CCTV. « Je leur ai fait confiance, car nous avions été partenaires, je leur ai même présenté des clients américains qui ont commandé leurs produits. J'ai été naïve », regrette-t-elle.





[1] [2]

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine a accompli tous les objectifs dans son Plan d'action sur les droits de l'homme (rapport d'évaluation)
Entretiens entre de hauts officiers militaires chinois et américain à Beijing
La curieuse morale de certains medias occidentaux
Pour un monde à trois monnaies de réserve
Chine-Etats-Unis : les discussions franches sont constructives