Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 28.12.2010 08h55
Les médicaments traditionnels chinois en difficulté dans l'UE (2)
Le 13 mai 2008, le secrétaire américain à la Santé visite le Musée des médicaments traditionnels chinois à Shanghai.

Le développement à l'étranger des médicaments traditionnels chinois est-il restreint ?

Comme le montrent les statistiques, fin 2008, les médicaments traditionnels chinois ont été introduits dans 160 pays. Wang Guoqiang, vice ministre de la Santé et directeur général du Bureau national de l'administration de la médecine et de la pharmacologie traditionnelles chinoises, a indiqué en juillet que les entreprises du secteur avaient accéléré leur conquête du marché international et que l'exportation des médicaments traditionnels chinois était de 1,46 milliard d'USD.

Cependant, en Europe et aux États-Unis, les médicaments traditionnels chinois sont depuis longtemps vendus comme aliments et fortifiants.

À l'heure actuelle, ces médicaments sont confrontés à un contrôle très strict en Occident. Notamment la « barrière verte » (mesures adoptées par les pays importateurs pour restreindre l'entrée de produits en vertu de la protection des ressources naturelles, de l'environnement et de la santé) qui a bloqué plus de 60 % de l'importation des médicaments traditionnels chinois.

Selon des professionnels, la restriction des médicaments traditionnels à l'étranger est due à un certain nombre de médecins traditionnels non qualifiés qui ont détruit la confiance des étrangers sur les médicaments traditionnels chinois. De plus, l'augmentation des rapports sur les accidents causés par une mauvaise prise de médicaments traditionnels a également freiné le développement à l'étranger du secteur.

D'après Fu Yanling, professeur à l'Université de médecine et de pharmacologie traditionnelles chinoises de Beijing, afin d'obtenir un développement et une authentification à l'étranger pour les médicaments traditionnels chinois, les pays occidentaux doivent d'une part connaître les principes scientifiques de ces médicaments, et la Chine doit d'autre part contrôler la qualité et la sécurité de ces produits, en accord avec les standards de la médecine moderne.



[1] [2] [3] [4]

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Huit touristes américains tués dans un accident de la route en Egypte
La Chine appelle au dialogue sur le dossier de la Péninsule coréenne
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher