100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 30.09.2009 09h34
Guinée : lourd bilan pour dire "non" à la junte (SYNTHESE) (2)

Lundi soir, le chef de la junte a fait une brève déclaration sur les événements, pour dire notamment: "je suis désolé et indigné face à ce qui vient de se passer en Guinée, où j'ai pris le pouvoir sans éffusion de sang".

Egalement lundi soir, un communiqué du Bureau de presse de la Guinée écrit :"Malgré une demande claire de suspension par le gouvernement et sans autorisation préalable conformément à la loi, des groupes irresponsables ont exploité, la fête nationale de la Guinée pour conduire une manifestation politique violente contre le CNDD et le gouvernement".

Arrivé au pouvoir en décembre dernier, suite au décès du président Lansana Conté en douceur, le capitaine Camara avait promis de ne pas rester au pouvoir.

L'annonce faite le 19 août dernier sur son éventuel candidature si le peuple le voulait en janvier 2010 provoque plusieurs manifestations.


[1] [2]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Premier ministre chinois se rendra en RPDC en octobre
Chine: de nouveaux types de missiles lors du défilé de la Fête nationale
Le développement de la Chine donne de l'espoir à l'Afrique
Sommet du G20 : pas de perdant ni de gagnant
Pourquoi la Chine a-t-elle pu échapper à la « théorie de l'écroulement » ?