Flash :

Malgré le poste de capitaine et un but, Kaka est toujours considéré comme un cas désespéré par Mourinho Un chroniqueur japonais en Chine pris en flagrant délit de mensonge sur son parcours universitaire De nombreux journalistes étrangers dans la capitale pour couvrir le 18e Congrès du Parti Le sel iodé est efficace contre les carences en iode, selon des responsables du ministère de la Santé Afrique du Sud : Discop Afrique 2012 à Johannesburg Maroc: six morts dans deux accidents de la route dans la province de Safi Angola: le sida a fait 1 167 morts en 2011 Les résidants étrangers en Suisse représentant 22,7 % de l'ensemble de la population RDC: près de 2 000 familles déplacées au Sud-Kivu bénéficient de l'assistance du CICR La Commission européenne vole au secours de 95 000 victimes des inondations en Afrique de l'Ouest Les 30 femmes occidentales les plus sexy aux yeux des Chinois Côte d'Ivoire: opération d'identification des réfugiés maliens au nord du pays Le PM malien va "initier des négociations bilatérales" dès la fin de la réunion des experts internationaux sur le concept d'opération Chine : la police démantèle un réseau de paris en ligne portant sur 11 milliards de dollars Khartoum rejette la décision américaine de renouveler les sanctions contre le Soudan Guinée-Bissau: la situation politique est "assez préoccupante" pour l'archevêque de Bissau Chine : tourisme dans le Henan Guinée: la Cour suprême installe officiellement les membres désignés à la nouvelle CENI Explosion d'un camion-citerne en Arabie saoudite : le bilan s'alourdit à 22 morts et 111 blessés Sahel: des érudits musulmans appellent à la libération des otages

Beijing  Très nuageux~nuageux  15℃~6℃  City Forecast
Français>>International

La France et la Russie n'ont pas surmonté leurs divergences sur le départ du président syrien Bachar al-Assad

( Xinhua )

02.11.2012 à 08h41

Les ministres des Affaires étrangères de la France et de la Russie, Laurent Fabius et Sergueï Lavrov, n'ont pas pu surmonter mercredi leurs divergences sur la présence du président syrien Bachar al-Assad dans un éventuel gouvernement transitoire en Syrie.

Laurent Fabius et Sergueï Lavrov se sont réunis au Quai d'Orsay à Paris, avec leurs collègues de la Défense, Jean-Yves Le Drian et Anatoli Serdioukov, pour le 11ème Conseil annuel de coopération franco-russe sur la sécurité (CCQS), créé en 2002 par les chefs d'Etat des deux pays.

Les pays occidentaux persistent à exiger le départ du président syrien Bachar el-Assad, alors que le communiqué final adopté à Genève fin juin lors d'une réunion du Groupe d'action sur la Syrie n'en dit pas un mot, a déclaré mercredi à Paris le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, lors d'une conférence de presse conjointe avec Laurent Fabius, et les deux ministres de la Défense, à l'issue d'une réunion du CCQS.

"Il n'est pas correct d'interpréter le communiqué final de Genève comme la décision sur le sort d'Assad. Le document ne dit pas que les dirigeants syriens doivent partir, c'est le peuple syrien qui décidera du départ de Bachar el-Assad", a déclaré M. Lavrov.

"Si la position de nos partenaires de demander le départ de ce dirigeant qu'ils n'aiment pas est maintenue, alors le bain de sang va se poursuivre" en Syrie, a déclaré M. Lavrov.

"Oui, nous avons une différence d'appréciation sur la présence de Bachar al-Assad dans un organe de gouvernement transitoire", a reconnu Laurent Fabius.

Un accord conclu à Genève le 30 juin, lors d'une réunion du Groupe d'action sur la Syrie en présence des membres permanents du Conseil de sécurité (Etats-Unis, Chine, Russie, France et Grande- Bretagne), prévoit la création d'un "organe de gouvernement transitoire" dans lequel le régime syrien et l'opposition seraient représentés.

Sur les autres sujets abordés par les quatre ministres, Laurent Fabius a également noté les "convergences" de vue notamment sur le Mali, sur l'Afghanistan et sur la lutte contre la piraterie dans l'Océan indien qui pourrait se traduire par la présence d'avions de reconnaissance russes sur la base française de Djibouti.

Sur le dossier du nucléaire iranien, "nous avons décidé de préserver l'unité des 6 (les membres permanents du Conseil de sécurité et l'Allemagne). Nos positions sont très proches", a déclaré M. Lavrov.

Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian a remercié la Russie de son aide "pour le soutien logistique" au retrait de troupes françaises d'Afghanistan par le nord du pays.



News we recommend
PC Air/Thaïlande : le vol des hôtesses transsexuelles suspendu Lalla Salma, la sublime princesse consort du Maroc   "Sex and the City": Bangkok en tête des villes du sexe en Asie
Real Madrid : rien de va plus entre José Mourinho et Iker Casillas   Aigle Azur pourra voler entre Paris et Beijing après la participation de HNA Le vol Adelaide-Dubaï d'Emirates Airlines: c'est exquis!
Taiwan : Gay pride à Taipei « Invincible »? la nouvelle génération d'avions de chasse en Chine Le Royaume-Uni est armé contre les extraterrestres


  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales