Flash :

Tenteriez-vous de sauter au dessus de la Seine Le Théâtre de Californie, lieu du dévoilement de l'iPad mini Le Théâtre de Californie, lieu du dévoilement de l'iPad mini Le vol Adelaide-Dubaï d'Emirates Airlines: c'est exquis! Le Burj Khalifa au-dessus des nuages « Invincible »? la nouvelle génération d'avions de chasse en Chine Chongyang, une fête de l'économie du troisième âge Chine : paysage d'automne du mont Guangwu Chine : paysage d'automne du mont Guangwu Un Palestinien tué par une frappe israélienne dans le nord de la bande de Gaza La frappe israélienne fait une deuxième victime palestinienne dans le nord de la bande de Gaza Yémen : l'explosion d'une bombe fait cinq morts dans un camp militaire à Aden L'Iran et le P5+1 vont "peut-être" reprendre les pourparlers sur le nucléaire fin novembre Six morts à la suite d'un accident sur un chantier de construction à Beijing Cuba : réapparition en public de Fidel Castro après six mois d'absence CAN 2013: le gouvernement togolais exhorté à élaborer un budget conséquent pour une bonne prestation des Eperviers en Afrique du Sud Wu Yajun, en tête de la liste des femmes milliardaires Fidel Castro rencontre l'ancien vice-président vénézuélien Elias Jaua L'économie du troisième âge bat son plein à la veille de la fête Chongyang Le Myanmar va ouvrir sa première académie de football privée

Beijing  Ensoleillé  20℃~7℃  City Forecast
Français>>International

L'armée libanaise met en garde contre la "ligne rouge" de la situation sécuritaire

( Xinhua )

23.10.2012 à 08h13

La sécurité du Liban est une "ligne rouge" et il faudra prendre des mesures draconiennes contre tous ceux qui visent la sécurité, a souligné lundi l'armée libanaise, citée par l'agence de presse nationale.

La Direction d'orientation de l'armée a déclaré dans un communiqué que "nous n'accepterons pas que le Liban soit à nouveau transformé en un terrain ouvert pour les conflits régionaux".

L'armée a pris des contacts avec toutes les parties concernées afin de faire face à la situation sécuritaire, révèle le communiqué.

"L'armée traite la situation avec sagesse et pas d'une manière réconciliatrice parce qu'elle se rend compte de la sensibilité de la situation et des tensions politiques", souligne le communiqué.

L'armée a par ailleurs exhorté tous les dirigeants politiques à faire leurs déclarations avec prudence "parce que le pays est sur le bord et il laisse cette affaire entre les mains de l'autorité politique".

Le communiqué souligne que l'armée maintiendra son rôle dans le combat contre tous ceux qui ciblent la paix civile, appelant les citoyens, indépendamment de leurs affiliations, à exercer "les plus hauts niveaux de patriotisme" et à faire preuve de retenue.

Le commandement de l'armée a déploré l'assassinat du général de brigade Wissam Al-Hassan, qui était le chef des Forces de sécurité intérieure, et a déclaré qu'il "ne permettra pas que sa mort soit transformée en une tentative pour massacrer le pays".

Des affrontements ont éclaté à Beyrouth et dans la ville portuaire de Tripoli (nord) à la lumière des funérailles du général Hassan, qui ont eu lieu dimanche.

Le chef de la sécurité a été tué dans un puissant attentat à la voiture piégée dans le quartier Asharfiyeh de Beyrouth.

News we recommend

Un Français vivant dans la région du Wannan Une Corée du Nord en pleine transformation vue par un photographe étranger   Le festival du sexe de Guangzhou connaît un véritable succès
La Chine teste la ligne ferroviaire en région montagneuse la plus rapide du monde   Les femmes les plus sexy de la Chine Qui sera le vainqueur du Soulier d'Or : Messi, Ronaldo, Falco...
La lettre d'Einstein sur Dieu mise en vente aux enchères sur eBay Le porte-avions chinois surpasse celui de la Russie en qualité d'armement, selon un expert Voici comment sera l'homme dans 1 000 ans, selon des scientifiques

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales