Flash :

Les États-Unis n'ont reçu « aucun avertissement » d'une éventuelle attaque contre leur consulat de Benghazi Mo Yan recueille des louanges pour ses perspectives historiques Chine: cinq morts et un blessé dans l'effondrement d'un tunnel Chine : le bilan d'un incendie dans une mine de charbon s'alourdit à 12 morts Chine: six personnes ensevelies dans l'effondrement d'un tunnel Place au véritable kong-fu des moines du monastère Shaolin Les femmes les plus sexy de la Chine National Geographic : les beaux paysages d'octobre en photo Ouverture du premier restaurant sur le thème des toilettes à Nanchang Ouverture du premier restaurant sur le thème des toilettes à Nanchang Messi bat C.Ronaldo au palmarès des meilleurs buteurs 2012 d'IFFHS Dubaï veut construire une réplique du Taj Mahal France: L'Assemblée nationale a voté mardi pour la ratification du traité budgétaire européen La Norvège demande le départ immédiat d'un diplomate soudanais Le président équatorien Rafael Correa cherche à être réélu Romney en avance sur Obama parmi les "électeurs possibles": sondage Mme Merkel salué les mesues prises par la Grèce Le secrétaire général de l'OTAN appelle à plus de pressions sur le régime syrien La Gambie discute avec le Mali pour empêcher les migrants gambiens de se rendre en Libye Tunisie : lancement d'une campagne de sensibilisation contre la violence sexuelle

Beijing  Ensoleillé  22℃~9℃  City Forecast
Français>>International

Les États-Unis n'ont reçu « aucun avertissement » d'une éventuelle attaque contre leur consulat de Benghazi

( le Quotidien du Peuple en ligne )

10.10.2012 à 15h50

Le Département d'Etat américain a déclaré qu'il n'avait pas reçu de « renseignements exploitables » au sujet de plans éventuels concernant l'attaque meurtrière du mois dernier sur le consulat américain en Libye.

Le 11 septembre dernier, l'attaque de Benghazi, dans lequel l'ambassadeur américain et trois autres sont mortes, a constitué un fait sans précédent dans l'histoire diplomatique récente, ont ajouté les responsables.

L'ambassadeur de Barack Obama à l'ONU, Susan Rice, avait à l'origine décrit l'attaque comme étant « spontanée » et découlant des protestations contre un film provocateur anti-islam.

Mais dans le point fait mardi, des responsables anonymes du Département d'Etat ont déclaré qu'il n'avait jamais été établi que le sac de la mission diplomatique américaine ait été motivé par le film ridiculisant les musulmans, produit aux États-Unis.

Selon eux, il s'agissait plutôt d'une attaque coordonnée impliquant plusieurs groupes d'hommes armés de mitrailleuses et de grenades propulsées par fusée sur une distance de plus d'un kilomètre.

En plus de deux fonctionnaires du Département d'Etat qui devraient témoigner mercredi, deux agents de sécurité, qui ont été affectés en Libye jusqu'à une date récente, devraient également témoigner.

Ils ont tous deux déclaré que le Département d'État avait rejeté leurs demandes pour plus de mesures de sécurité.

News we recommend

Apple présente ses excuses pour les défauts du logiciel de cartographie de l'iPhone 5 Les candidates de Miss Reef 2012 se rassemblent au Brésil   De la viande de bœuf âgée de 2 000 ans découverte dans le Nord-ouest de la Chine
La Voix de la Chine est-elle devenue « La Pub de la Chine » ?   Le clip Gangnam Style de PSY au 2e rang du « hot 100 » de Billboard En image: magnifiques peintures sur corps
«Colonel Meow», la nouvelle star de l'Internet Les sites touristiques pris d'assaut par la foule pendant les vacances J-31 mystérieux: le nouveau chasseur furtif chinois



  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales