Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 20.08.2012 09h15
Les Américains restent mécontents d'Obama par rapport à l'économie

Les Américains ne sont pas satisfaits de la performance du président en matière d'économie et de déficit budgétaire, mais se déclarent en faveur de ses politiques anti-terroristes et diplomatiques, révèle le dernier sondage Gallup publié jeudi.

Au niveau de l'économie, 60% des Américains critiquent la performance d'Obama alors que seulement 36% l'approuvent, et en termes d'emploi, Obama récolte 37% d'approbation pour 58% d'insatisfaction, selon ce sondage réalisé du 9 au 12 août auprès de 1 012 adultes.

Le taux de satisfaction le plus faible concerne le déficit budgétaire fédéral, avec 30% d'approbation pour 64% de désapprobation. En termes d'immigration, 38% des répondants se disent satisfaits tandis que 54% restent mécontents.

Les résultats du sondage ne montrent que quelques changements légers par rapport à ceux de 2011 et du début de février 2012: le taux d'approbation à l'égard de l'action anti-terroriste (58%) est en légère baisse par rapport au sommet (63%) atteint à l'automne dernier, qui s'explique par la mort du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi. Par ailleurs, le taux de satisfaction relatif à l'éducation a enregistré une légère augmentation, passant de 41% en août dernier à 49%, a analysé Gallup dans un rapport.

Au niveau de l'économie, le score d'Obama est pire que celui des trois derniers présidents au même moment de leur premier mandat: le taux d'approbation obtenu par Obama (36%) est inférieur à celui de George W. Bush en août 2004 (46%), de Bill Clinton en août 1996 (54%), et de Ronald Reagan en juillet 1984 (50%).

Les résultats sont toutefois grandement supérieurs à ceux de George H. W. Bush en juillet 1992 (18%), et la popularité d'Obama à l'égard de la diplomatie (48% d'approbation) l'emporte parmi les six derniers présidents selon les résultats des sondages au même moment du mandat.

Malgré peu de changements par rapport aux résultats du sondage de l'année dernière, Obama a de quoi s'inquiéter, considérant une approbation d'à peine 45% en matière d'emploi, a déclaré Gallup, indiquant que sur ce sujet, les présidents ayant réussi à gagner un second mandat jouissaient d'un taux d'approbation de presque 50% ou supérieur à 50% avant l'élection de novembre.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?
80% des jeunes de la « seconde génération riche » chinoise ne souhaitent pas reprendre l'entreprise familiale