Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 02.08.2012 08h06
Le Mercosur demande au Paraguay de "tenir des élections avant de redevenir membres"

Le Marché commun du Sud (Mercosur) a indiqué mardi au Paraguay qu'il ne pourrait retourner au bloc qu'après la tenue des élections présidentielles à la date prévue, en avril 2013.

Accordant un statut de membre à part entière au Venezuela, les pays du Mercosur ont déclaré, lors d'un sommet du bloc à Brasilia, que leur décision de suspendre le Paraguay en juin dernier avait été justifiée par le protocole d'Ushuaia du Mercosur signé en 1998.

Le Paraguay a été suspendu du bloc fin juin suite à la destitution controversée de l'ancien président Fernando Lugo par le Congrès sous le contrôle de l'opposition.

Le Mercosur a ajouté dans un communiqué qu'il continuerait à agir d'une manière qui n'affecte pas le peuple paraguayen tandis que la suspension demeure en place.

Lundi, le Mercosur a démenti les allégations selon lesquelles le bloc allait imposer des sanctions économiques contre le Paraguay.

"Nous ne sommes pas en faveur des sanctions économiques qui pourraient porter atteinte au Paraguay. Notre perspective est que le Paraguay va normaliser sa situation interne afin de retrouver son plein statut au sein du Mercosur", a déclaré la présidente brésilienne Dilma Rousseff.

L'Argentine, le Brésil, l'Uruguay, le Venezuela et le Paraguay sont membres à part entière du Mercosur. L'Equateur, la Bolivie, le Chili, la Colombie et le Pérou sont des membres associés. Le Mexique et la Nouvelle-Zélande ont le statut d'observateur.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 1er août
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam