Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 17.07.2012 12h48
France : création d'une commission sur la moralisation de la vie politique

Le président français François Hollande a reçu, lundi matin à l'Elysée, l'ancien Premier ministre Lionel Jospin afin de lui remettre sa « lettre de mission », dans le cadre de la mise en place d'une commission chargée de la rénovation et de la déontologie de la vie politique française.

« Cette commission aura notamment pour mission de définir les conditions d'un meilleur déroulement de l'élection présidentielle et s'interrogera sur la statut juridictionnel du président », a indiqué à cette occasion la présidence française dans un communiqué.

Selon l'Elysée, cette nouvelle instance, qui est présidée par M. Jospin, doit également se pencher sur les moyens d'assurer le non cumul des mandats de membres du parlement ou du gouvernement avec l'exécution des responsabilités exécutives locales, mais aussi définir des règles déontologiques visant à garantir la transparence de la vie publique.

La commission compte parmi ses 14 membres l'ancienne ministre de la Santé du précédent gouvernement de Nicolas Sarkozy (UMP, droite), Roselyne Bachelot, ainsi que des universitaires, des magistrats et des hauts fonctionnaires.

M. Jospin, une personnalité du Parti socialiste français (PS), fait ainsi son retour sur la scène politique française, qu'il avait choisi de quitter en 2002, après avoir été évincé au deuxième tour de la présidentielle par le candidat d'extrême droite, Jean-Marie Le Pen.

La commission qu'il préside doit tenir sa première réunion, le 25 juillet prochain. Elle doit remettre ses conclusions début novembre au président socialiste en fonction, M. Hollande, qui s'était engagé, pendant sa campagne électorale début 2012, à entreprendre une politique d'assainissement de la vie publique.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les Nouvelles principales du 16 juillet
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire