Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 01.07.2012 09h42
Le PM belge fait défi aux recommandations de la Commission européenne

Le Premier ministre belge Elio Di Rupo a fait défi aux recommandations de la Commission européenne concernant l'économie du royaume, lors d'un point de presse organisé vendredi à l'issue des travaux de deux jours du sommet de l'Union européenne (UE).

"L'Union européenne, c'est nous, avec nous et pour nous. Nous participons à la prise de décisions", a-t-il martelé, en commentant les recommandations de la Commission européenne sur le recul de l'âge de la retraite et l'indexation automatique des salaires.

Les recommandations de la Commission européenne dans l'objectif d'améliorer la compétitivité économique sont applaudies par le patronat et les partis politiques libéraux du royaume, mais contestées par le parti socialiste et les syndicats.

M. Di Rupo, ancien chef du Parti socialiste francophone (PS), a souligné que ces deux pratiques faisaient partie des "traditions " des Belges.

De l'autre côté, il a déclaré que la Belgique était "un pays extrêmement sérieux", bien qu'elle n'envisage pas de suivre les recommandations de la Commission européenne sur l'indexation et les retraites. M. Di Rupo a noté "la rigueur budgétaire" en Belgique et les efforts de son gouvernement pour contrôler l'inflation.

"On pensait qu'il y aurait deux sauts d'index cette année, mais on n'en aura peut-être aucun", a-t-il indiqué.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire