Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 01.07.2012 09h37
Sommet de l'UE : un "pacte de croissance" adopté

Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne (UE) ont adopté un "pacte de croissance" en vue d'une relance économique à long terme, concluant un sommet crucial de deux jours qui a pris fin vendredi après-midi à Bruxelles.

"Nous nous sommes mis d'accord pour améliorer le financement de l'économie à hauteur de 120 milliards d'euros pour des mesures immédiates de croissance", a déclaré le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, lors d'une conférence de presse à l'issue du sommet.

Reprenant des propositions de la Commission européenne, qui peinait jusque-là à les imposer, le "pacte de croissance" repose en grande partie sur l'utilisation de fonds existants, afin de financer des investissements nouveaux.

Les Etats membres acceptent de recapitaliser la Banque européenne d'investissement (BEI) à hauteur de 10 milliards d' euros, tandis que ce bras financier de l'UE assure pouvoir lever des fonds pour un montant de 60 milliards d'euros pour financer notamment des projets dans l'innovation, les PME et les infrastructures stratégiques.

Dans le cadre de ce "pacte de croissance", les recommandations par pays ont été approuvés pour orienter les politiques et les budgets de certains Etats membres de l'UE.

En même temps, les dirigeants de la zone euro ont convenu de créer un mécanisme de surveillance unique pour les banques de la zone, ce qui est considéré comme un premier pas fait vers une union bancaire européenne.

Lorsque ce système de surveillance unique aura été mis sur pied, le Mécanisme européen de stabilité (MES), dispositif européen de gestion des crises financière de la zone euro devant remplacer, en juillet prochain, le Fonds européen de stabilité financière (FESF), aura la possibilité de recapitaliser directement les banques en difficultés des pays membres.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire