Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 27.06.2012 08h36
Les troupes syriennes pilonnent des bastions rebelles près de la capitale

Des affrontements ont éclaté entre troupes syriennes et rebelles armés dans la nuit de lundi à mardi dans les zones de Hamed et Qudsaia, en banlieue de Damas.

Il s'agit des affrontements les plus violents autour de Damas depuis le début de la crise. Les habitants sont restés éveillés pendant toute la nuit en raison du bruit assourdissant des explosions et des tirs.

Des médias pro-gouvernementaux ont rapporté que l'armée syrienne s'affrontait avec l'opposition armée à Hamed et Qudsaia dans le but de chasser les rebelles de ces deux quartiers.

Des témoins ont raconté que plus de 300 membres de l'Armée syrienne libre (rebelle) étaient actuellement stationnés à Hamed et Qudsaiah, deux zones limitrophes situées sur le flanc ouest du mont Qassioun à l'ouest de Damas.

Des ambulances ont circulé durant presque toute la nuit vers les hôpitaux militaires.

Le réseau des activistes de l'opposition des Comités de coordination locaux a indiqué que les troupes syriennes avaient bombardé ces deux quartiers reculés de la banlieue de Damas et que des renforts de l'armée syrienne étaient arrivés sur les lieux mardi de bonne heure.

Durant les 16 mois de crise en Syrie, le centre-ville de Damas est resté relativement calme mais les banlieues en revanche ont émergé comme des bastions rebelles, depuis lesquels les insurgés armés visent à prendre le contrôle de la capitale.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire
Comment la Grande-Bretagne a créé la « question tibétaine »
Les partis pris contre la Chine persistent