Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 26.06.2012 13h11
La Russie appelle l'OTAN à ne pas faire escalader les tensions autour de la Syrie

Le ministère russe des Affaires étrangères a appelé lundi l'OTAN à ne pas utiliser la demande turque d'une réunion de l'alliance pour escalader les tensions autour de la Syrie.

"La demande de la Turquie à l'OTAN pourrait être considérée comme un signal très dérangeant qu'il y a une escalade possible de la situation autour de la Syrie", a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères, Alexander Glushko, à l'agence de presse RIA Novosti.

Actuellement, la communauté internationale doit s'allier pour créer un environnement permettant une transformation politique de la crise en Syrie, a déclaré le diplomate.

"Toutes les parties syriennes doivent être encouragées à chercher une solution politique", a souligné M. Glushko.

Ankara a demandé à l'OTAN d'organiser une réunion spéciale pour discuter de l'Article IV du Traité de l'Atlantique Nord lié à l'incident de vendredi. La semaine dernière, un avion de combat a été abattu par la Syrie.

D'après cet article, tout membre de l'OTAN peut consulter les alliés en cas de menace pour leur intégrité territoriale, indépendance politique ou sécurité.

La Syrie affirme avoir tiré en respectant les lois observées dans des situations similaires, alors que la Turquie insiste sur le fait que son avion de combat a été abattu dans l'espace aérien international.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire
Comment la Grande-Bretagne a créé la « question tibétaine »
Les partis pris contre la Chine persistent