Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 26.06.2012 08h38
Le Venezuela rappelle son ambassadeur et cesse d'approvisionner le Paraguay en pétrole

Le président vénézuélien Hugo Chavez a rappelé dimanche son ambassadeur au Paraguay, et a décidé de ne plus approvisionner ce pays en pétrole, en guise de protestation contre l'éviction de l'ancien président paraguyen Fernando Lugo.

S'exprimant devant les caméras de la télévision d'Etat, M. Chavez a déclaré qu'il ne reconnaîtrait pas le gouvernement du nouveau président Federico Franco, qui vient d'être investi.

Considérant la destitution de M. Lugo comme un "coup d'Etat", M. Chavez a déclaré que le nouveau gouvernement faisait partie de "l'oligarchie qui menace le Venezuela et d'autres pays de la région".

Le ministère argentin des Affaires étrangères a déclaré le même jour que le bloc commercial sud-américain, le Mercosur, avait suspendu la participation du Paraguay au sommet prévu la semaine prochaine.

Le Sénat paraguayen a voté vendredi dernier en faveur de la destitution du président Lugo, accusé d'avoir "mal exercé ses fonctions".

L'opposition a appelé à la destitution de M. Lugo après un litige foncier entre des paysans sans terre et la police, affaire qui s'est soldée par la mort de 17 personnes le 15 juin dernier.

Le vice-président Franco a été investi vendredi, devenant le nouveau président du Paraguay. Mais de nombreux pays sud-américains, comme le Venezuela, l'Equateur, la Bolivie, Cuba, la République dominicaine, l'Argentine, le Brésil et le Pérou, ont refusé de le reconnaître.




Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire
Comment la Grande-Bretagne a créé la « question tibétaine »
Les partis pris contre la Chine persistent