Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 25.06.2012 08h24
L'Argentine rappelle son ambassadeur au Paraguay

L'Argentine a décidé de rappeler son ambassadeur à Asuncion (Paraguay), a annoncé samedi le ministère argentin des Affaires étrangères en réponse à un vote du Sénat paraguayen pour destituer le président paraguayen Fernando Lugo.

La démarche diplomatique que l'Agentine a prise en tenant compte de "graves événements institutionnels" au Paraguay a été la première en son genre suite à la destitution de M. Lugo.

La présidente argentine Cristina Fernandez a considéré la destitution et le départ forcé de M. Lugo comme un coup d'Etat, dans un tollé qui a eu des répercussions à Cuba, en Equateur et dans d'autres pays de la région.

En effet, le Sénat paraguayen a voté vendredi dernier en faveur de la destitution de M. Lugo accusé d'avoir "mal exercé ses fonctions", un geste qui a pratiquement évincé ce dernier. Federico Franco, ancien vice-président du Paraguay, a prête serment peu après.

L'Union des nations sud-américaines (Unasur), dont le Paraguay est membre, devrait se réunir la semaine prochaine pour discuter de la situation au Paraguay.

La charte de l'Unasur autorise un pays membre à réclamer des sanctions ou d'autres mesures visant à rétablir l'ordre dans un autre pays membre dont le système démocratique est menacé.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire
Comment la Grande-Bretagne a créé la « question tibétaine »
Les partis pris contre la Chine persistent