Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 15.06.2012 08h23
Syrie : 14 blessés dans une attaque à la voiture piégée contre une station d'autobus près de Damas

Une voiture piégée a explosé tôt jeudi dans la banlieue de Damas, capitale syrienne, faisant 14 blessés et endommageant un complexe des forces de sécurité situé à proximité, ont indiqué des témoins.

Un kamikaze, au volant d'un véhicule chargé d'explosifs, a tenté d'entrer dans le garage de bus de Saida Zainab, jeudi à 05H00 heure locale (02H50 GMT), des gardes ayant ouvert le feu sur le véhicule pour le stopper, ont raconté des témoins à Xinhua.

Le kamikaze a cependant pu atteindre le fond du garage et s'est fait exploser, ont-ils ajouté.

Un complexe des forces de sécurité, un hôpital et un temple chiite situés près du garage ont été endommagés.

L'explosion a fait un cratère profond sur la scène, tout en brûlant une dizaine de voitures. Des fenêtres de certains bâtiments et magasins situés à proximité ont également été brisées.

Un habitant local a indiqué à Xinhua que sa famille avait été réveillée par un "bruit fort", qui a secoué les fenêtres et les portes de sa maison. "Mes enfants pleurent encore dans la crainte", a-t-il dit.

Une équipe d'observateurs de l'ONU s'est rendue sur les lieux de l'explosion pour mener une enquête.

Dans le même temps, un autre attentat à la voiture piégée a été mené contre un point de contrôle militaire dans la province d'Idlib, blessant six soldats, y compris un officier.

Les attentats de jeudi comptent parmi une série d'explosions qui ont secoué ce pays déchiré par les troubles qui durent depuis 16 mois.

Le gouvernement syrien accuse les terroristes soutenus par les forces étrangères d'être derrière ces violences quotidiennes.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
La Syrie, un nouveau coup de menton de l'Occident
Un plan d'action enthousiasmant
Les relations sino-iraniennes