Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 15.06.2012 08h20
La France préconise un renforcement des sanctions contre la Syrie

Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a déclaré mercredi que son pays allait proposer d'autres mesures de sanctions contre le gouvernement et l'armée de la Syrie.

S'exprimant au cours d'une conférence de presse à Paris, M. Fabius a souligné la nécessité de "renforcer la pression sur le régime de Damas en aggravant les sanctions.

"Je vais prendre contact avec mes collègues européens et américains pour proposer d'adopter un nouveau train de sanctions encore plus dures", a-t-il affirmé.

"Nous travaillons en ce sens et nous espérons que cette mesure interviendra rapidement", a-t-il dit.

"Je rappelle que le plan Annan, c'est notamment l'arrêt des violences, le retrait de l'armée des villes, l'acheminement de l'aide humanitaire, c'est à dire tout ce qui rendra possible l'amorce de la transition politique en Syrie et donc le départ de Bachar al-Assad", a précisé Laurent Fabius.

M. Fabius a appelé à recourir au chapitre 7 de la Charte de l'ONU "pour rendre obligatoires les dispositions du plan Annan.

Le chapitre 7, intitulé "Action en cas de menace contre la paix, de rupture de la paix et d'acte d'agression", permet notamment l'entrére en guerre. Aux termes de l'Article 42 de ce chapitre, le Conseil de sécurité "peut entreprendre, au moyen de forces aériennes, navales ou terrestres, toute action qui'il juge nécessaire au maintien de la paix (...)".

"Cette action peut comprendre des démonstrations, des mesures de blocus et d'autres opérations exécutifs par des forces aériennes, navales ou terrestres de membres des Nations Unies", selon l'Article 42.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
La Syrie, un nouveau coup de menton de l'Occident
Un plan d'action enthousiasmant
Les relations sino-iraniennes