Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 13.06.2012 08h28
Les Etats-Unis écartent la possibilité d'une intervention militaire immédiate en Syrie

Les Etats-Unis ont réitéré lundi qu'ils n'étaient pas favorables à une intervention militaire étrangère en Syrie pour le moment.

"Etant donné qu'il n'est pas clair pour le moment qu'une intervention militaire étrangère peut sauver des vies et pourrait en conséquence générer une plus importante explosion de violences, nous sommes en train de faire ce que nous pouvons avec les observateurs de l'ONU", a indiqué la porte-parole du Département d'Etat américain Victoria Nuland, lors d'un point de presse.

D'après elle, "la meilleure option" est d'utiliser toutes les pressions, en matière économique et politique entre autre, pour couper le soutien au président syrien Bachar al-Assad.

Les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux ont depuis longtemps exhorté le président al-Assad à quitter le pouvoir afin de laisser la place à la transition politique.

Le gouvernement syrien a, quand à lui, répété que les terroristes armés par l'étranger étaient les auteurs des actes sanglants en Syrie et que Damas s'efforçait de restaurer l'ordre dans le pays arabe en proie aux violences.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Pour échapper au piège du Dollar
Les Etats-Unis cherchent un nouveau prétexte pour fomenter des troubles
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous