Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 13.06.2012 08h26
L'armée syrienne reprend le contrôle du quartier rebelle dans la ville insoumise de Homs

L'armée syrienne a repris totalement le contrôle des zones tenues par les rebelles dans la province de Homs dans le centre du pays. rapporte les médias pro- gouvernementaux syriens.

L'armée avait repris les quartiers de Khalidieh et de Bab Sbaa, dans le centre-ville, qui étaient tenus auparavant par les rebelles de l'Armée syrienne libre, selon la même source.

Les récentes opérations de l'armée montrent que le gouvernement syrien est de moins en moins patient face aux attaques audacieuses des rebelles armées, qui ont tenté récemment de provoquer des affrontements au coeur de Damas, la capitale.

Par ailleurs, le porte-parole des observateurs de l'ONU a exprimé lundi sa "vive préoccupation" face à la dégradation de la situation dans la ville de Homs, ravagée par les conflits, suite aux affrontements intenses rapportés par les militants et qui ont impliqué les rebelles armées et les troupes gouvernementales.

Les observateurs de l'ONU ont constaté de violents affrontements à Rastan et Talbiseh à Homs, a déclaré Suasan Ghosheh aux journalistes lundi après-midi.

Homs, qui accueille environ un million de Syriens, est devenue le principal champ de bataille entre les groupes armés et les troupes gouvernementales syriennes.

Par ailleurs, des affrontements ont été signalés lundi dans la région montagneuse d'Haffeh dans le nord du pays, près de la ville côtière de Latakia. Les militants ont signalé des affrontements intenses et des bombardements nourris de la part des forces gouvernementales.

Un caméraman travaillant pour la chaîne privée al-Ekhabaria TV a été abattu d'une balle dans la poitrine par "des groupes armés", alors qu'il tentait de couvrir le conflit dans cette zone.

L'envoyé spécial de l'ONU et de la Ligue arabe en Syrie, Kofi Annan, a exprimé lundi ses préoccupations sur l'escalade de la violence dans ce pays en proie aux troubles, en particulier suite aux informations évoquant l'utilisation d'obus de mortier et de tirs de chars à Homs et Haffeh, selon un communiqué publié par le porte-parole de M. Annan, Ahmad Fawzi.

Selon les estimations de l'ONU, plus de 9.000 personnes ont trouvé la mort dans les troubles qui durent depuis15 mois en Syrie. Selon les autorités syriennes, plus de 2.000 soldats ont été tués en combattant des groupes armés soutenus par l'étranger ou des attaques armées contre des institutions gouvernementales.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Pour échapper au piège du Dollar
Les Etats-Unis cherchent un nouveau prétexte pour fomenter des troubles
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous