Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 13.06.2012 08h25
Syrie : la mission d'observation de l'ONU préoccupée par les affrontements meurtriers à Homs

Le porte-parole des observateurs de l'ONU a exprimé lundi ses "profondes inquiétudes" sur la détérioration de la situation dans la province centrale troublée d' Homs en Syrie, suite à des rapports d'affrontements graves entre les rebelles armés et les troupes syriennes.

Les observateurs de l'ONU ont signalé qu'il y avait de lourds combats dans les villes de Rastan et Talbiseh à Homs, a déclaré Suasan Ghosheh aux journalistes lundi après-midi.

"La mission de supervision de l'ONU est très préoccupée par l'escalade de la violence à Homs", a-t-elle dit, ajoutant que "les observateurs de l'ONU ont signalé l'utilisation de l'artillerie lourde et d'obus de mortier ainsi que de tir à partir des hélicoptères, des mitrailleuses et des armes légères".

Dans la ville de Talbiseh, M. Ghosheh a dit que les observateurs de l'ONU ont également signalé que l'armée rebelle libre syrienne avait capturé des soldats de l'armée régulière syrienne, ajoutant que l'artillerie lourde et des bombardements de tir de mitrailleuse ont également été entendus.

Dans une autre ville de Homs, Al-Khalidieh, le porte-parole a déclaré que les observateurs ont également reçu des informations selon lesquelles un grand nombre de civils ont été piégés à l'intérieur de la ville "et nous essayons de négocier leur évacuation vers un lieu sûr".

Elle a toutefois souligné que la mission n'était pas encore en mesure de confirmer le meurtre à grande échelle et les victimes à Homs. Elle a dit que la mission d'observation de l'ONU appelle toutes les parties à mettre fin à toute forme de violence pour assurer la protection de tous les civils et leur évacuation vers des zones sûres.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Pour échapper au piège du Dollar
Les Etats-Unis cherchent un nouveau prétexte pour fomenter des troubles
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous