Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 12.06.2012 08h15
Israël étudie des plans d'évacuation de masse pour cause de guerre ou de catastrophe

Un comité ministériel israélien étudiera bientôt de près les répercussions d'une évacuation de centaines de milliers d'habitants dans des lieux sûrs en cas de guerre ou de catastrophe naturelle cataclysmique.

Le Comité ministériel sur les Affaires intérieures évaluera la semaine prochaine un plan de contingence existant, qui comprend le dispersement des populations de l'ensemble des villes se trouvant dans la trajectoire des roquettes longue-portée de l'Iran, du Hezbollah ou du Hamas, d'après le site d'information Ynet.

Les trois ont promis de lancer des roquettes sur les zones urbaines israéliennes en cas de guerre, surtout sur Tel Aviv et la ville portuaire de Haifa.

Par ailleurs, le vice-chef d'Etat-major des armées israélien, Yair Naveh, a mis en garde dimanche que la guerre civile croissante en Syrie pourrait bien inciter le président Bachar al-Assad à attaquer Israël.

M. Assad "nous traitera comme il traite son propre peuple", a déclaré M. Naveh lors d'une cérémonie organisée en mémoire des soldats morts pour la nation à Jérusalem, laissant entendre que le leader syrien pourrait décider d'utiliser ses stocks d'armes chimiques et biologiques contre l'Etat hébreu.

Par ailleurs, sur le front intérieur, "près de 1,7 millions de personnes habitant en Israël ne possèdent pas d'abris bombes ou de bunker", a rapporté en mars Zeev Bielski (Kadima), membre de la Knesset.

"Nous parlons de près de 400 000 maisons et appartements, dont la plupart a été construite dans les années 1950", a-t-il indiqué.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Pour échapper au piège du Dollar
Les Etats-Unis cherchent un nouveau prétexte pour fomenter des troubles
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous