Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 08.06.2012 13h34
L'Iran fait part de ses doutes sur la bonne volonté du G5+1 dans une lettre adressée à Catherine Ashton

Saïd Jalili, le négociateur en chef de l'Iran sur le dossier nucléaire, a écrit une lettre à la chef de la politique étrangère de l'Union européenne (UE) Catherine Ashton, au sujet des prochains pourparlers nucléaires qui auront lieu dans la capitale russe.

Dans sa lettre envoyée mercredi à Mme Ashton, M. Jalili "a exprimé ses doutes concernant la détermination des six puissances du G5+1 à mener des discussions fructueuses avec l'Iran à Moscou", a rapporté jeudi la chaîne de télévision iranienne Press TV.

M. Jalili, qui est également secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale de l'Iran, a souligné qu'à moins que les cinq membres du Conseil de sécurité des Nations Unies et l'Allemagne n'acceptent des rencontres entre experts et délégués, mener davantage de discussions ne serait d'aucune utilité, a rapporté Press TV.

"La République Islamique d'Iran est prête à mener des pourparlers progressifs pour une coopération basée sur une logique claire et des initiatives spécifiques", a toutefois indiqué M. Jalili.

A la fin des pourparlers sur le dossier nucléaire iranien tenus à Bagdad le mois dernier, les deux parties avaient décidé d'organiser une nouvelle rencontre à Moscou les 18 et 19 juin.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Pour échapper au piège du Dollar
Les Etats-Unis cherchent un nouveau prétexte pour fomenter des troubles
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous