Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 05.06.2012 08h24
Le Hamas nie avoir participé aux troubles qui ont ébranlé l'Egypte l'année dernière

Le mouvement islamique Hamas a nié lundi les informations selon lesquelles il aurait envoyé des militants de Gaza libérer les membres du mouvement islamique emprisonnés en Egypte pendant les troubles dans le pays l'année dernière.

Salah Al-Bardaweel, porte-parole du Hamas, a déclaré que le Hamas n'intervenait pas dans les affaires internes des autres pays. "Notre combat ne concerne qu'Israël et dans les territoires palestiniens", a-t-il souligné.

Les médias égyptiens ont récemment publié le témoignage d'Omar Souleimane, alors adjoint du président déchu Hosni Moubarak. Son témoignage a été présenté pendant le procès de M. Moubarak.

M. Souleimane a affirmé que le Hamas avait envoyé des armes aux Bédouins du Sinaï via les tunnels souterrains qui passent sous la frontière sud de Gaza avec l'Egypte, et que les militants avaient emprunté ces tunnels pour attaquer les prisons égyptiennes en coopération avec les Bédouins. Des dizaines de Palestiniens avaient fui les prisons égyptiennes où ils étaient détenus en janvier 2011.

Le Hamas a pris Gaza par la force en 2007 après avoir évincé les forces fidèles à l'Autorité nationale palestinienne, dont le pouvoir est désormais confiné à la Cisjordanie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?