Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 04.06.2012 08h21
Belgique: opération de vote pour le premier tour des législatives françaises

Quelque 66 000 ressortissants français vivant en Belgique sont appelés aux urnes dimanche pour le premier tour des élections législatives.

Sont en lice 16 candidats issus la 4e circonscription que constitue le Benelux (Belgique-Néerlande-Luxembourg) et les électeurs de cette circonscription désignent un ou une des candidats pour les représenter à l'Assemblée nationale.

Dans un centre de vote installé tout près de l'Atomium (monument très connu de Bruxelles), ouvert depuis 08H00 (06H00 GMT), des correspondants de l'agence Xinhua ont constaté, vers 10H30, plusieurs dizaines de ressortissants français venir voter, alors qu'il pleuvait à l'extérieur.

Selon un responsable du centre de vote, au total 54 bureaux de vote ont été mis en place en Belgique pour le scrutin, dont 26 se trouvent au centre de vote de Bruxelles. Tous les bureaux de vote fermeront à 18H00.

Quelque 1,1 million d'électeurs français expatriés sont invités les 2 et 3 juin à voter pour le premier tour des législatives, un mois après l'élection à l'Elysée de François Hollande. Ils seront appelés de nouveaux aux urnes les 16 et 17 juin pour le second tour de ce scrutin.

Cette année, pour la première fois, les expatriés français peuvent élire leurs députés, au nombre de 11 dans la nouvelle Assemblée nationale.

Au total, 178 candidats se disputent les 11 nouveaux sièges de députés des Français de l'étranger. Les résultats du premier tour ne sont pas attendus avant lundi soir.

En France métropolitaine, les deux tours des législatives auront lieu le 10 juin et le 17 juin.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »