Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 04.06.2012 08h13
Huit talibans tués par les forces afghanes

Les forces de sécurité afghanes ont attaqué dimanche un repaire des talibans dans la province du Badakhchan, à environ 300 km au nord-est de la capitale Kaboul, et ont tué huit militants, dont le commandant du groupe, lors de cette attaque, a révélé le porte-parole de l'administration provinciale Abdul Marouf Rasikh.

"Les forces de sécurité ont pris d'assaut un repaire taliban situé dans le village d'Akhal dans le district d'Argo dimanche matin, et ont tué huit rebelles, dont leur commandant Mawlawi Saifudin, à cet endroit", a indiqué M. Rasikh à l'agence Xinhua.

Avec l'élimination de Mawlawi Saifudin et de son groupe, le district d'Argo et les zones adjacentes seront plus sûrs, a-t-il ajouté sans donner plus de détails.

De son côté, la force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF) a confirmé cette opération dans un communiqué publié à Faizabad. Ce communiqué indique que les forces de sécurité afghanes et de la coalition ont lancé aujourd'hui, dans le district d'Argo de la province de Badakhchan, une opération visant à arrêter un militant du Mouvement islamique d'Ouzbékistan.

"Lors de l'opération, les forces de sécurité ont été attaquées par deux groupes d'insurgés. Elles ont riposté et demandé que soit menée une attaque aérienne de précision. Après la frappe aérienne, les forces afghanes et les forces de sécurité de la coalition ont conduit une évaluation de suivi sur la zone et ont établi qu'aucun civil n'avait été blessé et que plusieurs insurgés avaient été tués", a déclaré l'ISAF.

Pour leur part, les militants talibans n'ont pas fait de commentaires sur cette attaque pour l'instant.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »