Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 24.05.2012 08h04
Au moins 5 morts dans une attaque de drone américain dans le nord-ouest du Pakistan

Au moins cinq personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées mercredi matin lorsque des drones américains ont tiré deux missiles contre une maison suspectée d'être une cachette de militants dans la région tribale du Waziristan Nord, dans le nord-ouest du Pakistan, a rapporté ARY, une chaîne de télévision locale en ourdou.

La première attaque a eu lieu à 14H40 heure locale.

Cinq drones américains survolaient Miranshah, une des principales villes du Waziristan Nord , avant de tirer deux missiles contre une maison.

L'identité des victimes de l'attaque n'est pas encore connue, le Waziristan Nord étant une région tribale montagneuse et reculée, enclavée près de la frontière afghane.

Il s'agit de la première attaque de drone américain depuis le sommet de l'Otan à Chicago, au cours duquel le président américain Barack Obama a déclaré que les Etats-Unis et le Pakistan faisaient de "rapides progrès" sur la réouverture des lignes d'approvisionnement de l'Otan. Celles-ci ont été fermées par le Pakistan suite à une attaque aérienne de l'Otan sur deux postes de contrôle Pakistanais, en novembre 2011.

Le Pakistan a demandé des excuses pour cette attaque aérienne, qui avait coûté la vie à 24 soldats pakistanais et en avait blessé 13 autres, ainsi qu'un arrêt des attaques de drones américains, en guise de conditions préalables à la réouverture des lignes d'approvisionnement de l'Otan. Ces demandes ont cependant été ignorées par les Etats-Unis.

L'attaque de mercredi matin est la 13e du genre au Pakistan en 2012. Au moins 98 personnes auraient été tuées dans de telles attaques depuis le début de l'année.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »