Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 22.05.2012 08h21
Quinze personnes arrêtées au cours de la célébration de la prise de Jérusalem-Est en Israël

Un total de 15 personnes, dix Juifs et cinq Arabes, ont été arrêtées dimanche en Israël, alors que les Israéliens étaient descendus dans les rues pour célébrer le 45e anniversaire de la prise de Jerusalem-Est, sur fond de manifestations arabes.

Les cinq Arabes ont été arrêtés pour avoir jeté des objets sur le cortège, tandis que les 10 manifestants juifs ont été arrêtés pour avoir chanté des slogans racistes, ont rapporté les média locaux.

Dimanche, quelque 50 000 Israéliens sont descendus dans les rues de Jérusalem pour célébrer la capture du secteur arabe de la ville et du Mont du Temple au cours de la guerre de 1967.

Les manifestants israéliens se sont heurtés aux manifestants arabes près de la porte de Damas dans la Vieille Ville, et 15 personnes ont été arrêtées par la police.

Du côté arabe de la rue, près de la porte de Damas, moins d'une centaine d'Arabes étaient rassemblés, chantant "Allahu Akbar" (Dieu est le plus grand).

Dimanche soir, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a fait le serment lors d'une cérémonie commémorative de "protéger Jérusalem", déclarant qu'un Israël sans Jérusalem était "comme un corps dépourvu de coeur".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »