Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 17.05.2012 08h30
Obama appelle le PM italien avant le sommet de l'OTAN

Le président américain Barack Obama s'est entretenu mardi par téléphone avec le Premier ministre italien Mario Monti afin de discuter du prochain sommet de l'OTAN à Chicago, a affirmé la Maison Blanche dans un communiqué.

A cette occasion, M. Obama a remercié le chef du gouvernement italien pour les "nombreuses contributions de poids" apportées par Rome à l'OTAN, a indiqué la Maison Blanche, ajoutant que les deux hommes ont discuté du transfert des responsabilités de la sécurité en Afghanistan et de la formation des forces de sécurité afghanes.

Au cours de leur conversation téléphonique, les deux dirigeants ont également évoqué l'actuelle crise de la zone euro et ont insisité sur la nécessité de redoubler d'efforts pour "stimuler la croissance et la création d'emplois", toujours selon la Maison Blanche.

Le président Obama entend discuter de ces questions avec M. Monti lors du prochain sommet du G8 qui se tiendra à Camp David, au Maryland, à la fin de la semaine, a précisé la Maison Blanche.

L'Italie, qui participe à la Force d'assistance internationale de la sécurité (Isaf), déploye actuellement 3 800 militaires en Afghanistan.

La guerre qui a duré une décennie en Afghanistan dominera l'ordre du jour du sommet de l'OTAN à Chicago, les 20 et 21 mai. Il se peut que cette rencontre puisse aboutir à une stratégie de sortie de crise pour ce pays où les forces afghanes pourraient prendre en main les responsabilités de la sécurité d'ici la fin 2014 après le retrait de la majeure partie des forces de combat américaines et de l'OTAN.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Le protectionnisme est « myope »
Chine : une ineptie dont il est nécessaire de se débarasser dans l'obention de « diplômes supérieurs fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE