Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 15.05.2012 08h01
Le Pentagone salue la nouvelle phase du transfert de la responsabilité de la sécurité en Afghanistan

Le secrétaire d'Etat à la Défense américain, Leon Panetta, a salué dimanche le début de la nouvelle phase du transfert de la responsabilité de la sécurité en Afghanistan, la plus importante phase mise en oeuvre jusqu'à présent.

M. Panetta a salué la déclaration du président Afghan Hamid Karzaï faite sur la prochaine phase de transfert de la responsabilité de la sécurité des régions choisies, indiquant que cela marquait "une autre étape signifiante" et présentait "un autre signe tangible des progrès dans notre stratégie", selon un communiqué publié dimanche soir par le Pentagone.

"Avec plus de 100 districts identifiés, cette troisième phase sera la plus importante réalisée jusqu'à présent", a déclaré M. Panetta, en ajoutant qu'"une fois mise en oeuvre, presque trois quarts des Afghans vivront dans des régions sous la responsabilité des forces de sécurité afghanes".

Il a souligné que le transfert de la responsabilité de la sécurité en Afghanistan pourrait être achevé d'ici fin 2014, grâce au développement des Forces nationales de sécurité afghanes, et aux efforts faits par les troupes américaines, ainsi que par d'autres partenaires de l'ISAF.

Un porte-parole du président afghan a déclaré dimanche que le gouvernement afghan allait bientôt entamer la troisième phase de transition de la sécurité assurée par l'OTAN aux forces de sécurité nationale dans laquelle la partie afghane prendra le plein contrôle des provinces d'Uruzgan, Kapisa et Parwan ainsi que celui des 122 districts du pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Chine : une ineptie dont il est nécessaire de se débarasser dans l'obention de « diplômes supérieurs fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale