Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 09.05.2012 13h24
L'Italie soutient l'adhésion de la Turquie à l'UE : PM italien

Le gouvernement italien soutient vivement une adhésion de la Turquie à l'Union européenne (UE), a déclaré mardi à Rome le Premier ministre Mario Monti.

« J'ai réaffirmé le soutien énergique et constant de l'Italie à une pleine adhésion de la Turquie à l'UE. Notre espoir est que les négociations d'adhésion se poursuivent avec une vigueur renouvelée », a déclaré M. Monti lors d'une conférence de presse à l'issue d'une rencontre avec une délégation turque présidée par le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan.

« Le volume du commerce bilatéral entre l'Italie et la Turquie a déjà dépassé une valeur de 21 milliards de dollars, mais nous pensons qu'il peut encore augmenter de manière significative », a déclaré M. Monti après la signature de différents accords bilatéraux.

Le Premier ministre italien a ajouté que lors de cette réunion, Rome et Ankara avaient convenu de développer des entreprises mixtes "pour explorer les nombreuses possibilités de coopération », dans de nombreux domaines dont la recherche et la culture.

La Turquie et l'Italie sont deux « facteurs de stabilité » dans la mer Méditerranée, a-t-il dit.

Lors de ces entretiens, les deux dirigeants ont également discuté de la situation en Syrie, à propos de laquelle M. Erdogan s'est dit « découragé ».

Les élections de ce lundi, les premières du genre en Syrie à appliquer la nouvelle Constitution autorisant un système multipartite, ont été « pilotées » et par conséquent « inacceptables », a estimé le Premier ministre turc.

« Peut-être le Conseil de sécurité de l'ONU devrait-il prendre d'autres mesures (..) il faudrait un, deux ou même trois milliers d'observateurs au sein d'une mission internationale de grande envergure », a-t-il dit.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Chine : une ineptie qu'il est nécessaire de se débarrasser dans l'obtention du « diplômes supérieur fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale