Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 09.05.2012 08h41
L'Iran va fixer une date pour le lancement de la centrale nucléaire de Bouchehr (porte-parole)

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Ramin Mehmanparast a déclaré que la république islamique allait fixer une date pour le lancement officiel de la centrale nucléaire de Bushehr, a rapporté lundi l'agence de presse semi-officielle ISNA.

L'Iran envisage d'organiser une cérémonie pour annoncer les activités officielles de la centrale de Bushehr, a déclaré M. Mehmanparast, mais la date exacte de la cérémonie n'a pas encore été déterminée, selon ISNA.

L'entrepreneur russe de la centrale, Atomstroyexport, a déclaré jeudi dans un communiqué que la centrale commencera à atteindre sa pleine capacité à partir du 23 mai comme prévu.

D'après Atomstroyexport, Bushehr, la première centrale électrique nucléaire en Iran, a atteint avec succès 90% de sa capacité nominale dans les essais de routine au début de mai.

M. Mehmanparast a exprimé l'espoir que les responsables de différents pays, surtout de la Russie, assisteront à la cérémonie.

En avril, le chef de l'Organisation de l'énergie atomique d'Iran (AEOI) Fereidoon Abbasi a déclaré que la grille nationale du pays a reçu 940 mégawatts d'électricité de l'usine nucléaire de Bushehr.

L'Iran a organisé une cérémonie en septembre 2011 pour marquer le lancement préliminaire du projet retardé de Bushehr.

La construction de la centrale nucléaire de 1000 mégawatts avait été arrêtée lorsque les Etats-Unis ont imposé un embargo sur la Hi-technologie à l'Iran après la révolution islamique de 1979.

La Russie a signé un contrat avec l'Iran en 1998 pour achever la construction. Toutefois, le projet a été reporté à plusieurs reprises en raison de difficultés techniques et financières ainsi que la pression des Etats-Unis.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Chine : une ineptie qu'il est nécessaire de se débarrasser dans l'obtention du « diplômes supérieur fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale