Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 08.05.2012 08h21
La crise syrienne n'affectera pas les banques libanaises (officiel)

Le gouverneur de la Banque centrale libanaise, Riad Salameh, a déclaré que la crise en Syrie n'affectera aucune banque libanaise opérant dans le pays touché par la crise grâce aux mesures mises en place par la Banque centrale.

"Le secteur financier libanais a prouvé sa solidité malgré les crises traversées", a déclaré M. Salameh dans une interview accordée au journal Almustaqbal qui sera publié mardi, indiquant que la Banque centrale libanaise avait adopté des mesures de prudence pour maintenir le secteur financier à un état stable.

"La crise syrienne a eu sans aucun doute des répercussions économiques sur le Liban et un impact sur les revenus des banques libanaises en Syrie. Néanmoins, la Banque centrale a pris toutes les précautions nécessaires pour empêcher tous facteurs de déstabiliser le secteur financier", a poursuivi M. Salameh.

Selon lui, la Banque centrale "est prête à mener ses affaires en accord avec la loi libanaise pour protéger sa réputation, et s'est également engagée à appliquer les régulations internationales".

Par ailleurs, concernant la perspective financière du Liban en 2012, le gouverneur a déclaré: "Je ne m'attends pas à ce que ce soit pire que l'année dernière, quand les dépôts bancaires avaient augmenté de 8 % et les prêts accordés au secteur privé avaient dépassé les 40 milliards de dollars américains".

"Nos banques continuent de faire de bons bénéfices et de disposer de liquidités élevées", a ajouté M. Salameh.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale
L'armée chinoise s'engage solennellement à défendre le territoire