Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 02.05.2012 13h22
France/présidentielle : Sarkozy prône le travail et un "nouveau modèle social"

Le président français, Nicolas Sarkozy, candidat UMP (Union pour un mouvement populaire) qualifié au second tour de l'élection présidentielle, a réitéré mardi que la question du travail était "centrale" dans son projet et s'est dit déterminé à se battre pour un "nouveau modèle social français", en profitant d'un meeting géant organisé par l'UMP à Paris pour célébrer la fête du travail.

Prononçant un long discours face à plusieurs dizaines de milliers de ses partisans rassemblés sur la place du Trocadéro, face à la tour Eiffel, le président-candidat a fustigé les syndicats pour avoir trahi la cause des travailleurs.

"Ils ont choisi de défiler avec le drapeau rouge, nous avons choisi de nous rassembler sous le drapeau tricolore", a lancé M. Sarkozy, face à une marée de drapeaux tricolores.

"Poser le drapeau rouge et servez la France!", a martelé le chef de l'Etat, exhortant les syndicats à abandonner la "vieille lune de la lutte des classes".

"Votre rôle n'est pas de faire de la politique, de défendre une idéologie, votre rôle est de défendre les salariés et le travail", a dit M. Sarkozy.

Dans son discours d'une demi-heure, le chef de l'Etat a invoqué à plusieurs reprises le général de Gaulle et sa conception de la politique sociale pour critiquer violemment les syndicats ainsi que l'opposition socialiste, en les qualifiant d'"insulteurs" qui lui ont dénié "le droit de parler aux Français le 1er mai".

"Je n'accepterai jamais de recevoir de leçons de morale de la part de ceux qui brandissent le drapeau qui a été l'étendard de tant de tyrannies à travers le monde", a déclaré M. Sarkozy.

"A ceux qui préfèrent leur parti à la France, nous opposerons toujours ceux qui préfèrent la France à leur parti", a-t-il poursuivi.

"Nous nous considérons comme acteurs du progrès social autant que vous et sans doute même davantage que vous. Vous avez abîmé le travail en prétendant le défendre, vous avez appauvri les travailleurs en prétendant les protéger", a-t-il critiqué, citant les 35 heures et la retraite à 60 ans.

M. Sarkozy a développé sa conception d'un "nouveau modèle social", "où les syndicats, au lieu d'être une force de conservation, seront une force de transformation sociale (...) où chacun prendra sa responsabilité et où enfin on se fera confiance. "

Après avoir évoqué en passant des thèmes comme l'immigration, la protection des frontières et la lutte contre l'assistanat sur lesquels il revient largement à chacune de ses interventions, le président-candidat a conclu par une nouvelle référence historique en proposant de "refonder la République du mérite, celle de Jules Ferry et du général de Gaulle".


[1] [2] [3] [4]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale
L'armée chinoise s'engage solennellement à défendre le territoire
Une flagornerie exagérée qui vise à déstabiliser la Chine