Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 27.04.2012 08h15
Le PM pakistanais jugé coupable d'outrage au tribunal

La Cour suprême du Pakistan a déclaré jeudi le Premier ministre Yousouf Raza Gilani coupable d'outrage au tribunal pour avoir refusé de rouvrir le procès pour corruption du président Asif Ali Zardari.

Un groupe de sept juges, dirigé par Nasir-ul-Mulk, a déclaré M. Gilani coupable d'outrage au tribunal, sans pour autant lui infliger de peine de prison. Le Premier ministre n'a pas été arrêté, et a quitté la cour dès la fin de la procédure.

Selon des experts juridiques, le Premier ministre a le droit de faire appel.

La Cour suprême du Pakistan a déclaré que l'Ordonnance de réconciliation nationale (NRO), l'amnistie octroyée par l'ancien président Pervez Mousharraf en 2007, était illégale et anticonstitutionnelle. Elle a en conséquence annulé en 2009 l'amnistie dont bénéficiaient le président ainsi que près de 8 000 autres personnes, et fait depuis lors pression sur le gouvernement pour qu'il rouvre les charges qui pèsent contre le président Zardari.

Toutefois, M. Gilani a refusé d'appliquer l'ordre de la Cour suprême, soutenant que l'immunité du président avait selon lui toujours cours, que ce soit au Pakistan ou à l'étranger. Il a comparu deux fois devant la Cour suprême pour défendre sa position.

La Cour suprême pakistanaise a officiellement inculpé le Premier ministre le 13 février, mais M. Gilani a déclaré qu'il préfèrerait aller en prison plutôt que de déposer une demande d'extradition du président auprès des autorités suisses.

M. Gilani a été élu Premier ministre du Pakistan en mars 2008 après que son parti, le Parti du peuple pakistanais (PPP), eut remporté une victoire éclatante aux élections législatives.

Plusieurs responsables du PPP et de ses alliés se sont rencontrés mercredi, et ont réaffirmé leur soutien à M. Gilani.

Selon les observateurs politiques, cette affaire s'inscrirait dans le cadre d'une lutte de pouvoir entre le gouvernement et la plus haute instance judiciaire du pays.


Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Une flagornerie exagérée qui vise à déstabiliser la Chine
Pourquoi la Chine accepte-t-elle d'accroître ses ressources du FMI
Le 6 mai, ce sera un duel Sarkozy-Hollande