Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 24.04.2012 08h10
La RPDC menace de lancer une "opération spéciale" contre le président sud-coréen

La République populaire démocratique de Corée (RPDC) a menacé de lancer des "opérations spéciales" contre le président de Corée du Sud, le conservateur Lee Myung-bak, a rapporté lundi l'agence de presse officielle KCNA.

Un commando spécial de l'Armée populaire coréenne (APC) a déclaré que des "opérations spéciales" visant Lee Myung-bak et ses partisans seraient lancées sous peu, "dans le plus pur style de la RPDC", a rapporté KCNA.

D'après KCNA, M. Lee et les médias conservateurs qui le soutiennent sont responsables de l'escalade des tensions, et ont insulté la dignité de la RPDC ; ils sont en conséquence "condamnés à être réduits en cendres" dans une frappe aussi rapide qu'inattendue de l'APC.

Le ministère des Affaires étrangères de la RPDC a indiqué dimanche que si quoi que ce soit se produisait dans la péninsule coréenne, la responsabilité en incomberait totalement à M. Lee. Tout pays ayant l'intention d'intervenir dans les affaires inter-coréennes fera en outre face aux représailles de l'armée et du peuple de la RPDC, a-t-il ajouté.

Un rassemblement d'envergure s'est tenu vendredi sur la place Kim Il Sung à Pyongyang pour dénoncer le gouvernement de M. Lee. Des manifestations similaires ont eu lieu dans plusieurs autres villes et provinces à travers le pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Le Soudan et le Soudan du Sud : rien n'est plus précieux que la paix !
Un air frais venu de l'élection du nouveau président de la Banque mondiale
La Thaïlande reconnaît le rôle de la Chine auprès de l'ASEAN