Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 22.04.2012 10h10
France/présidentielle: il n'y aura pas de sondages "sortie des urnes" au premier tour

Neuf instituts de sondages se sont engagés à ne pas réaliser de sondages "sortie des urne", c'est-à-dire en interrogeant des électeurs à leur sortie du bureau de vote, ont rapporté vendredi les médias français citant la source de la commission des sondages.

Selon la commission nationale de contrôle de la campagne électorale (CNCCEP), la campagne électorale pour le premier tour prend fin le vendredi 20 avril 2012 à minuit. Passée cette date, tout acte de propagande à visée électorale est interdit sur l' ensemble du territoire de la République.

Réalisées lors des précédents scrutins, ces sondages "sortie des urnes" ont permis d' obtenir des estimations des résultats entre 17 heures et 18 heures. Selon le journal le Parisien, les premiers chiffres pourraient toutefois circuler dès 18h45. Il ne s'agira plus de sondages "sortie des urnes", mais des estimations issues des dépouillements des bureaux de vote et qui sont jugées fiables.

La Commission nationale de contrôle de la campagne électorale en vue de l' élection présidentielle et la Commission des sondages rappellent dans un communiqué que la loi du 19 juillet 1977 interdit, à compter de la même date et jusqu' à la fermeture des derniers bureaux de vote, la publication, la diffusion et le commentaire de tout sondage, par quelque moyen que ce soit, la veille et le jour du scrutin.

"Cette interdiction s' applique à toute nouvelle diffusion de sondages, même si le sondage a déjà fait l' objet d' une publication, d' une diffusion ou d' un commentaire avant le vendredi 20 à minuit. Elle ne fait, en revanche, pas obstacle à ce que demeurent accessibles des publications parues ou des données mises en ligne avant cette date", précise le communiqué.

Dimanche le 22 avril, 44,3 millions d'électeurs français seront attendus dans les bureaux de vote du pays pour participer au premier tour de l'élection présidentielle. Si aucun candidat n'obtient la majorité absolue, un second tour sera organisé le 6 mai pour départager les deux candidats qui auront obtenu les meilleurs résultats au premier tour.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme