Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 19.04.2012 08h06
La RPDC annonce la fin de l'accord avec les USA et la poursuite des lancements de satellites

La République populaire démocratique de Corée (RPDC) a déclaré mardi qu'elle mettait fin à l'accord la liant aux Etats-Unis et continuerait de lancer des satellites, a rapporté l'agence de presse officielle KCNA.

La RPDC a également rejeté la dernière déclaration présidentielle du Conseil de sécurité de l'ONU condamnant le lancement de son satellite, a rapporté l'agence citant un officiel du ministère des Affaires étrangères.

L'officiel a indiqué que la RPDC continuera d'explorer l'espace à des fins pacifiques et de développer ses compétences en matière de lancement de satellite nécessaires pour le développement économique du pays.

L'officiel a souligné que la RPDC ne sera plus restreinte par l'accord signé le 29 février entre les USA et la RPDC, car les Etats-Unis l'ont violé avec des actes provocateurs.

Dans cet accord, la RPDC a accepté d'imposer un moratoire sur les essais nucléaires et les lancements de missiles longue-portée et de permettre aux inspecteurs internationaux du nucléaire de revenir dans le pays. En échange, les Etats-Unis ont accepté de fournir au pays 240000 tonnes d'aides alimentaires.

Pyongyang a annoncé le mois dernier la décision de lancer un satellite entre le 12 et le 16 avril pour célébrer le 100ème anniversaire de feu le fondateur de la RPDC, Kim Il Sung.

La RPDC a confirmé que le satellite d'observation de la terre lancé vendredi matin avait échoué à entrer en orbite.

Lundi, le Conseil de sécurité de l'ONU, dans la déclaration présidentielle, a fermement condamné le lancement du satellite nord-coréen, soulignant que cette action avait provoqué "de graves inquiétudes sécuritaires".

Le Conseil de sécurité a également exprimé sa détermination à lancer des actions si la RPDC lançait un autre satellite ou effectuait un essai nucléaire.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Un air frais venu de l'élection du nouveau président de la Banque mondiale
La Thaïlande reconnaît le rôle de la Chine auprès de l'ASEAN
Présidentielle française 2012 : qui sera le gagnant ?