Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 11.04.2012 08h56
Le gouvernement bahreïni assure que les leaders de l'opposition sont en bon état de santé

Les responsables de la sécurité de Bahreïn ont rejeté lundi les informations et les affirmations des groupes d'opposition selon lesquelles le militant des droits de l'homme Abdulhadi Al Khawaja est mort en détention en raison de sa grève de la faim qui a duré plus de 60 jours.

L'inspecteur général du ministère de l'Intérieur le brigadier Ibrahim Habib Ghaith a en outre confirmé que le leader de l'opposition Hassan Mushaima était également en bon état de santé et disposait des droits de visite.

Les deux leaders, M. Al Khawaja et M. Mushaima avaient été condamnés l'an dernier à perpétuité pour avoir employé la force pour renverser le régime.

Le brigadier a signalé que la santé de M. Mushaima est surveillée en permanence et qu'il avait été renvoyé à un consultant de tumeur particulière au ministère de la Santé, dont il a choisi lui-même.

M. Mushaima est le secrétaire-général du Mouvement radical Haq, un parti d'opposition chiite qui a longtemps appelé à des réformes constitutionnelles. Il est arrivé à Bahreïn du Royaume- Uni l'an dernier, où il a été soigné d'un cancer du poumon.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Pour une redécouverte de l'esprit de Bandung
Mali : triomphe du régime constitutionnel
Les Etats-Unis sont responsables de la hausse des dépenses militaires en Asie