Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 31.03.2012 08h38
Au Sommet de Dehli, les BRICS affichent un esprit de coopération (SYNTHESE)

Le quatrième sommet des dirigeants des pays du bloc des BRICS s'est achevé jeudi dans la capitale indienne, avec la publication par les dirigeants des cinq pays d'un document intitulé "Déclaration de Delhi".

Selon les experts, la réunion a permis aux pays des BRICS - Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud - d'obtenir des résultats positifs dans des domaines tels que l'amélioration de la gouvernance mondiale, la promotion de la stabilité dans le monde, et le renforcement de la coopération entre les BRICS.

Le ministre adjoint des Affaires étrangères chinois, Ma Zhaoxu, a déclaré après la réunion que l'événement avait été un "succès complet".

Il est à noter que les BRICS sont parvenus au terme de cette réunion d'une journée à un accord substantiel sur le renforcement de la coopération financière entre eux, montrant que les BRICS, en tant que jeune mécanisme de coopération internationale, commence à se développer dans une direction plus mature et plus pragmatique.

UNE COOPERATION FINANCIERE PLUS CONCRETE

Le président chinois Hu Jintao a déclaré aux dirigeants réunis des BRICS que la coopération pragmatique était un important pilier de la coopération entre les BRICS. Le renforcement de la coopération financière a de fait été l'une des plus importantes réalisations auxquelles sont parvenus les cinq pays à Delhi.

En présence des dirigeants des pays des BRICS, les responsables des banques centrales des BRICS ont signé un accord-cadre sur les facilités de crédit entre les monnaies des cinq pays, et une convention multilatérale de confirmation des facilités de crédit au sein des BRICS.

Les deux accords adoptent le principe d'une coopération bilatérale dans un cadre multilatéral, afin de promouvoir les activités liées au commerce, aux services et aux investissements dans les monnaies nationales des cinq pays membres à l'intérieur de leurs frontières, un principe qui ne pourra être que bénéfique au développement durable des cinq pays.

Selon ces accords, les BRICS peuvent chacun utiliser leur propre monnaie dans le cadre des échanges commerciaux, des investissements bilatéraux et des activités de financement, ce qui pourrait à terme leur permettre de réduire leur dépendance par rapport au dollar américain, d'éviter les risques liés à la fluctuation des devises internationales, et de réduire leurs frais commerciaux.

Dans la Déclaration de Delhi, les cinq pays membres ont exprimé leur volonté d'étudier la faisabilité d'une banque de développement des BRICS, qui viserait à mettre leurs ressources en commun afin d'apporter un soutien financier aux projets d'infrastructure et de développement durable des BRICS, ainsi qu'à d'autres pays émergents ou en développement.

Ce mécanisme coopératif s'affirme d'emblée comme caractérisé par la stabilité et le pragmatisme.

Par ailleurs, l'approfondissement de la coopération financière entre les BRICS contribuera également à la construction d'un système globalement plus équilibré pour ce qui est du commerce mondial, des devises et des prix des produits, exerçant ainsi une influence profonde sur l'économie mondiale.

UNE POSITION COMMUNE SUR LA GOUVERNANCE MONDIALE

En même temps, les pays des BRICS ont fait entendre une voix plus forte sur la question de l'élargissement de la participation des pays en développement à la gouvernance mondiale.

Dans la Déclaration de Delhi, les BRICS ont appelé à la mise en œuvre du plan de réforme des quotas du Fonds monétaire international (FMI), afin de refléter l'évolution de la situation économique mondiale, et de mieux défendre la représentation et le droit à la parole des marchés émergents et des pays en développement.

La déclaration a exprimé une certaine inquiétude quant à la lenteur de la mise en œuvre de la réforme des quotas et de la gouvernance de l'organisation, tout en promettant de travailler avec la communauté internationale dans son ensemble afin de garantir la mobilisation rapide des ressources requises par l'organe monétaire pour aider à améliorer sa gouvernance et à préserver sa légitimité en tant qu'autorité monétaire mondiale.

Selon les analystes, depuis sa naissance, le bloc des BRICS a attiré l'attention du monde grâce à son nouveau mécanisme de coopération internationale. Maintenant, l'influence des BRICS en tant que bloc augmente de jour en jour, et pourrait devenir un stimulant pour l'évolution et le renouvellement de l'ordre international.

DE BRILLANTES PERSPECTIVES DE COOPERATION

En ce qui concerne les perspectives de croissance des BRICS, les analystes ont souligné qu'en raison des situations respectives des différents pays des BRICS, il était inévitable que des défis se posent à eux dans le processus d'approfondissement de la coopération.

Cependant, d'un point de vue général, le futur de la coopération des BRICS s'annonce radieux, au vu de l'augmentation générale de leur puissance économique.

Li Zhongmin, un universitaire spécialisé dans la coopération des BRICS à l'Institut des sciences sociales de Chine, a déclaré que même si les BRICS en étaient encore aux tout premiers stades de leur coopération, il était essentiel à leur futur développement qu'ils parviennent à s'entraider dans le financement des projets d'infrastructure, à internationaliser leur monnaie, à s'accorder les uns les autres des crédits commerciaux, à faciliter les règles de délivrance des visas, à encourager les investissements transnationaux et à abaisser leurs barrières commerciales respectives.

La Déclaration de Delhi a réaffirmé que les BRICS continueraient à renforcer leur mécanisme de conférences ministérielles régulières dans le domaine des finances, du budget et de l'agriculture, et à développer leurs échanges en matière de sciences et technologies, de développement durable et d'urbanisation.

Le président chinois Hu Jintao a déclaré aux médias avant d'assister au sommet de Delhi que les BRICS avaient construit leurs relations sur des bases solides, et jouissaient d'un grand potentiel et de brillantes perspectives de coopération.

Il a ajouté que tant que les pays membres respectaient les principe d'ouverture progressive, d'unité et d'assistance mutuelle, et faisaient des efforts concertés dans cette direction, les BRICS réaliseraient certainement de grands progrès en matière de coopération substantielle dans tous les domaines, au bénéfices des peuples des cinq pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Tuerie en série en France : un cas grave qui donne matière à de profondes réflexions
Crise iranienne : la politique « deux poids deux mesures » des Etats-Unis
Regards sur le futur ralentissement économique de la Chine