Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 27.03.2012 08h10
Pakistan : les talibans dissuadent les parlementaires de rétablir la ligne d'approvisionnement de l'OTAN

Les talibans pakistanais ont dissuadé dimanche les parlementaires d'autoriser le rétablissement de la ligne d'approvisionnement de l'OTAN destinée aux troupes en Afghanistan.

Ils ont menacé de prendre les parlementaires pour cibles si ceux-ci recommandent l'autorisation de la reprise de l'approvisionnement de l'OTAN vers l'Afghanistan via le Pakistan.

Le Pakistan a suspendu l'autorisation après que 24 soldats furent tués lors d'une attaque aérienne américaine contre deux postes frontaliers pakistanais sur la frontière avec l'Afghanistan.

Le Parlement pakistanais devrait commencer lundi un débat sur les relations avec les Etats-Unis et l'OTAN. Les députés devront aussi décidé s'ils recommandent l'autorisation du rétablissement de la ligne d'approvisionnement de l'OTAN

"Si le Parlement ouvre la voie aux troupes de l'OTAN, nous allons viser les membres du Parlement et les leaders de leurs partis", a déclaré le Tehrik-e-Taliban Pakistan (TTP, Mouvement des talibans du Pakistan), principale mouvance des talibans pakistanais.

"Nous avons conscience que les parlementaires pro-américains ont commencé à s'efforcer d'accorder une route aux forces de l'OTAN", a indiqué le porte-parole du TTP, Ihsanullah Ihsan.

Les parlementaires dovient savoir qu'ils "ne seraient pas en sécurité" s'ils favorisent la reprise de l'approvisionnement de l'OTAN, a-t-il souligné.

Il a aussi demandé aux chauffeurs de refuser de travailler pour les troupes de l'OTAN.

Le Comité parlementaire sur la sécurité nationale a recommandé au gouvernement d'autoriser le rétablissement conditonnel de la ligne d'approvisionnement de l'OTAN, en imposant une taxe sur les camions de l'OTAN.

Près de 70% de l'approvisionnement de l'OTAN sont acheminés vers l'Afghanistan via le Pakistan.

Le Premier ministre pakistanais Yusuf Raza Gilani a déclaré dimanche que le Parlement prendrait une décision sur cette question et qu'il n'accepterait pas de pression sur le problème.

Les partis islamiques se déclarent aussi contre la reprise de l'approvisionnement de l'OTAN via le Pakistan.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 26 mars
Sélection du Renminribao du 26 mars
Tuerie en série en France : un cas grave qui donne matière à de profondes réflexions
Crise iranienne : la politique « deux poids deux mesures » des Etats-Unis
Regards sur le futur ralentissement économique de la Chine