Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 26.03.2012 08h50
La Syrie dément la désertion d'un pilote de son armée

Une source officielle syrienne a démenti samedi et décrit comme étant une "pure invention" les reportages de médias selon lesquels un pilote de l'armée de l'air aurait déserté puis atterri en Turquie, pays voisin, à bord de son avion de chasse.

Ce fonctionnaire, sous couvert d'anonymat, cité par l'agence de presse officielle SANA, a déclaré que "les chaînes du terrorisme sanguinaire, telles qu'Al-Arabiya, ont l'habitude de diffuser de telles fausses informations qui reflètent l'échec de sa campagne d'agression contre la Syrie".

Selon un reportage diffusé tôt samedi par Al-Arabiya, une chaîne de télévision basée en Arabie Saoudite, "un pilote syrien a refusé de tuer des manifestants civils et a au lieu de cela pris pour cible un bâtiment de la sécurité militaire à Alep".

"Après avoir épuisé ses munitions, le pilote s'est envolé pour la Turquie", toujours selon Al-Arabyia.

La Turquie a déjà abrité des déserteurs présumés de l'armée syrienne, dont le colonel dissident Riad al-Asaad, chef de l'Armée syrienne libre, une milice qui lutte contre le président syrien Bachar al-Assad.

Le gouvernement syrien a accusé la Turquie de fournir sur ses sols un refuge pour les groupes armés afin de les soutenir dans leur lutte contre le régime de Damas.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 25 mars
Regards sur le futur ralentissement économique de la Chine
La décision de l'OMC sur les terres rares révèle une faille du système
L'« aurore » a-t-elle fait son apparition en Libye ?