Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 21.03.2012 13h35
Paris propose que l'ancien chef des renseignements libyen soit extradé en France

Le ministère français des Affaires étrangères a déclaré mardi que la France souhaite que l'ex-chef des services de renseignement libyen Abdallah al-Senoussi, arrêté samedi dernier à Nouakchott en Mauritanie, soit extradé en France.

"Les autorités mauritaniennes doivent se livrer à une analyse juridique de la situation actuelle. En ce qui nous concerne, nous souhaitons que M. al-Senoussi soit extradé en France", a indiqué le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères Bernard Valero.

Le porte-parole a souligné que M. al-Senoussi est recherché sur le fondement d'un jugement rendu par contumace le 10 mars 1999 par la Cour d'assises de Paris, le condamnant à la peine de la réclusion criminelle à perpétuité pour des faits d'homicides volontaires avec préméditation et de destruction de biens immobiliers ou mobiliers par explosifs.

"Il lui est reproché sa participation à un attentat commis le 19 septembre 1989 sur l'avion DC10 de la compagnie UTA assurant le vol de Brazzaville à Paris via N'Djamena", a-t-il rappelé.

"La demande d'extradition a été présentée aux autorités mauritaniennes par la voie diplomatique et elle repose sur un accord en matière de justice que nous avons entre la France et la Mauritanie et qui remonte à juin 1961", a fait remarquer le porte- parole, tout en ajoutant que "maintenant il appartient aux autorités mauritaniennes de se prononcer".

Après l'interpellation d'Abdallah Senoussi, ancien chef des services de renseignement libyen sous le régime du colonel Kadhafi, il y a trois demandes de présentation de M. al-Senoussi qui ont été formulées par la France, par les autorités libyennes et par la Cour pénale internationale.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 20 mars
Principales nouvelles du 20 mars
L'« aurore » a-t-elle fait son apparition en Libye ?
La politique extérieure de la Chine : pas plus qu'elle ne peut assumer
Le recours américain devant l'OMC contre les quotas de la Chine sur les terres rares pourrait aggraver la situation