Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 13.03.2012 11h54
Les dépenses militaires de l'Asie

Pour la première fois dans l'histoire moderne, les dépenses militaires de l'Asie vont dépasser celles de l'Europe cette année, selon le rapport « Military Balance 2012 » publié le 7 mars par l'Institut International d'Etudes Stratégiques, un groupe de réflexion basé à Londres.

Les médias étrangers aiment volontiers crier sur tous les toits que l'affirmation croissante de la Chine alimente cette augmentation des dépenses militaires. Mais, dans une large mesure, en fait, l'augmentation des dépenses militaires en Asie reflète simplement le déplacement de la puissance économique mondiale vers l'Est.

En fait, c'est la baisse des dépenses militaires de l'Europe qui est à l'origine de ce moment décisif, plutôt qu'un quelconque bellicisme croissant de la part de l'Asie.

Alors que, selon le rapport, les dépenses militaires de l'Asie ont augmenté de 3,15 % dans leur ensemble, les dépenses militaires d'au moins 16 Etats européens membres de l'OTAN ont diminué depuis le début de la crise financière mondiale, et pour « une proportion significative » d'entre eux, la baisse en termes réels a dépassé 10 %.

Pendant ce temps, la stratégie de « retour en Asie » des États-Unis a également contribué à la hausse des budgets de défense des pays d'Asie, les États-Unis n'ayant pas hésité à vendre des armes aux pays et régions qui ont des relations de sécurité avec eux, comme l'Australie, l'Indonésie, le Japon et la Corée du Sud, afin de soutenir leur propre économie moribonde.

Et, bien que l'OTAN maintienne son souhait que les Etats membres consacrent au moins 2 % de leur PIB à la défense, le budget de la défense nationale de la Chine ne représentait que de 1,28 % de son PIB en 2011.

La Chine a toujours adopté une hausse modérée de son budget annuel de la défense, ce qui témoigne que le Gouvernement se concentre sur sa tâche centrale, le développement économique. L'augmentation de 11,2 % pour 2012 fera passer ses dépenses de défense à 106,4 milliards de Dollars US, soit moins de 15 % de celles des États-Unis.

C'est une augmentation appropriée pour moderniser son armée, si elle veut préserver un environnement stable pour son développement et contribuer à la sécurité mondiale et régionale.

Plutôt que de se focaliser sur l'augmentation des dépenses de défense dans la région et y voir des signes de conflit potentiel, il vaudrait mieux se pencher sur l'expérience européenne après la Seconde Guerre mondiale, qui a transformé l'hostilité en amitié.

Les différends territoriaux, qui ont été aggravés par le retour des Etats-Unis en Asie, ont suscité des tensions entre la Chine et ses voisins de la Mer de Chine Méridionale. Mais les pays asiatiques ont la capacité et la sagesse nécessaires pour résoudre ces différends par des efforts diplomatiques et des mesures propres à établir la confiance.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 12 mars
Sélection du Renminribao du 12 mars
Les dépenses militaires de l'Asie
Publication de la « liste noire de la pratique des pots-de-vin » : peut-elle vraiment freiner et empêcher la corruption ?(Dialogue)
La diplomatie : parfois il faut avoir l'audace et la sagesse de « prendre le devant »