Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 07.03.2012 11h45
La Russie annonce qu'elle maintiendra ses relations avec les Etats-Unis

La Russie poursuivra sa politique étrangère positive à l'égard des Etats-Unis sous la nouvelle présidence, a déclaré mardi le ministère russe des Affaires étrangères.

"Nous sommes sûrs que la politique actuelle sera maintenue", a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères, Sergueï Ryabkov, cité par les médias locaux, ajoutant que sous la présidence de Dmitri Medvedev, de nombreuses mesures "utiles, bonnes et importantes" ont été prises au niveau des relations russo-américaines.

"Cela doit non seulement être préservé mais aussi être utilisé comme base pour d'autres mesures", a souligné le diplomate.

Il a également déclaré que Moscou espère que cette année montrera une "prochaine tendance" dans les relations bilatérales.

Cependant, la question de défense anti-missile continue d'assombrir les relations entre les deux pays. M. Ryabkov a déclaré que la Russie et les Etats-Unis n'arrivent toujours pas à se mettre d'accord sur le problème.

D'après l'officiel, le président russe ne participera pas au sommet entre la Russie et l'OTAN prévu en mai à Chicago si la défense anti-missile n'était pas discutée.

Moscou s'oppose depuis longtemps au déploiement des installations de défense anti-missile de l'OTAN près de ses frontières et exige des garanties juridiquement contraignantes de la part des Etats-Unis et de l'OTAN assurant que le bouclier anti-missile ne vise pas la Russie.

L'élection présidentielle russe s'est achevée dimanche. Le candidat à la présidence et Premier ministre en exercice Vladimir Poutine a remporté une victoire écrasante à cette élection qui le conduira de nouveau au Kremlin.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 6 mars
Principales nouvelles du 6 mars
Plutôt une réforme imparfaite qu'une crise !
La victoire de Poutine devrait favoriser les relations sino-russes (COMMENTAIRE)
Deux sessions pour l'histoire…