Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 22.02.2012 09h18
Le chef du Pentagone s'excuse pour la profanation du Coran

Le secrétaire américain de la Défense Leon Panetta a présenté mercredi ses excuses pour la destruction par le feu supposée de matériel religieux musulman dont des exemplaires du Coran dans une base militaire en Afghanistan.

Dans un communiqué écrit, M. Panetta a indiqué que le général des Marines John Allen, commandant de la Force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF), menée par l'OTAN en Afghanistan, l'avait informé de « cet incident très malheureux ».

« Lui et moi nous excusions auprès du peuple Afghan, et nous désapprouvons de tels comportements dans les termes les plus vifs », a déclaré le secrétaire. « Ces actes ne représentent pas les opinions de l'armée des États-Unis. Nous honorons et respectons les pratiques religieuses du peuple afghan, sans exception. »

« J'examinerai attentivement les conclusions finales de l' enquête pour veiller à ce que nous prenions toutes les mesures nécessaires et appropriées afin que cela ne se reproduise plus jamais », a-t-il ajouté.

Des milliers d'Afghans se sont rassemblés mardi pour protester contre la combustion des exemplaies du Coran lors de la destruction des déchets à la base aérienne de Bagram, centre militaire des États-Unis en Afghanistan.

Dans un communiqué distinct, M. Allen s'est excusé pour cette faute de comportement présumée et a ordonné une enquête.

« Je présente mes excuses sincère à toute personne que cela pourrait avoir offensé », a déclaré le général américain. « J'ai ordonné une enquête sur un rapport que j'ai reçu dans la nuit, selon lequel le personnel de l'ISAF à la base aérienne de Bagram aurait par faute détruit une grande quantité de matériel religieux musulman comprenant des Corans ».

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 21 février
Nouvelles principales du 21 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?