Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 20.02.2012 08h23
L'Irak examine les mesures de sécurité en place à la frontière avec la Syrie

Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki a passé en revue les mesures de sécurité permettant de lutter contre les éventuels trafics d'armes et passages d'insurgés à travers la frontière irako-syrienne, selon un communiqué officiel publié dimanche.

Maliki, qui est le commandant en chef des forces armées irakiennes, a présidé samedi une réunion axée sur la sécurité le long de la frontière de 600 km entre l'Irak et la Syrie, réunion à laquelle ont participé de hauts responsables en charge des questions de sécurité.

Les responsables ont discuté des mesures visant à "bloquer toutes les voies d'accès susceptibles d'être empruntées par les terroristes et les gangs criminels", a précisé le communiqué.

"Tous les rapports des services de renseignements doivent être pris au sérieux, même si l'information est ténue", a indiqué le communiqué, citant Maliki.

Lors de la réunion, il a aussi été décidé de former un comité de hauts responsables pour superviser et faire une évaluation complète de la sécurité frontalière, une décision qui s'inscrit dans le cadre des efforts entrepris par l'Irak pour lutter contre le trafic illégal entre les deux pays.

Cette décision fait suite à des reportages de presse selon lesquels des armes et des insurgés présents en Syrie seraient venus d'Irak.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 17 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?