Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 17.02.2012 08h21
Les Palestiniens donnent à Israël trois semaines pour répondre aux messages de négociations de paix

Les Palestiniens donneront à Israël trois semaines pour répondre à leurs prochains messages sur la reprise des négociations de paix avant de prendre d'autres mesures, a déclaré mercredi un officiel palestinien.

Dans moins d'une semaine, le leadership palestinien enverra ses messages à Israël, demandant à l'Etat hébreu de reconnaître la solution à deux Etats, de cesser ses activités de colonisation en Cisjordanie et à Jérusalem-est et de libérer les prisonniers palestiniens.

"Le gouvernement israélien aura trois semaines pour répondre à nos messages avant que nous ne décidions de prendre des mesures", a déclaré Saeb Erekat, principal négociateur palestinien.

Les négociations israélo-palestiniennes sont tombées à l'eau en 2010 à cause d'un conflit sur la construction de colonies israéliennes en Cisjordanie et à Jérusalem-est, où les Palestiniens souhaitent construire leur future capitale.

D'après M. Erekat, les options des Palestiniens sont ouvertes, y compris de poursuivre leur candidature auprès des Nations Unies.

Le négociateur a déclaré que les efforts internationaux n'avaient pas payé à ce jour et a accusé le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu de "détruire la solution à deux Etats basée sur les frontières de 1967".

Dimanche, le président palestinien Mahmoud Abbas a déclaré lors d'une réunion ministérielle de la Ligue arabe qu'il enverrait des messages à Israël pour définir les références du processus de paix.

Lundi, des sources ont déclaré que le leadership palestinien allait oeuvrer en faveur d'un statut d'Etat observateur non-membre aux Nations Unies si Israël répondait négativement à leurs messages.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 16 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?