Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 17.02.2012 08h14
Syrie : Paris cherche à faciliter l'accès humanitaire d'urgence

ministère français des Affaires étrangères a indiqué mercredi vouloir faciliter l'accès humanitaire d'urgence aux populations civiles en Syrie, évoquant la mise en place de corridors humanitaires ainsi que la création d'un fonds pour la Syrie d'un million d'euros.

« La France réfléchit à tous les moyens possibles pour infléchir la position du régime syrien, faire cesser les massacres et permettre un accès humanitaire d'urgence », a déclaré le porte- parole adjoint du Quai d'Orsay, Romain Nadal.

« Si le régime syrien persiste dans son refus, une résolution du Conseil de sécurité sera nécessaire pour décider des moyens de permettre cet accès aux populations civiles, par exemple sous la forme de corridors humanitaires », a-t-il précisé.

Il s'agit de « garantir un accès sûr et sans entraves des organisations humanitaires aux populations civiles vulnérables », qui sont touchées par les heurts entre l'armée syrienne et l' opposition déclenchés il y a onze mois, afin d'apporter les soins nécessaires aux blessés et de fournir nourriture et biens de première nécessité.

« La situation humanitaire continue de se détériorer dans plusieurs régions de Syrie, notamment à Homs (bastion des opposants au régime) où la situation sécuritaire rend quasiment impossible toute assistance humanitaire », a souligné M. Nadal.

Le diplomate français a également déclaré que son ministre de tutelle, Alain Juppé, avait réuni la veille, mardi, au Quai d' Orsay « les principales organisations internationales et organisations non gouvernementales françaises actives en Syrie dans le domaine de l'aide humanitaire et des droits de l'Homme ».

Ces acteurs de l'aide humanitaire ont confirmé, à cette occasion, « l'urgence humanitaire » sur le territoire syrien.

Par ailleurs, M. Nadal a rappelé la mise en place par M. Juppé d'un fonds d'urgence humanitaire pour la Syrie d'un montant initial d'un million d'euros

Le chef de la diplomatie française a d'ailleurs l'intention d' encourager ses partenaires à créer un fonds de même type au niveau international, lors de la réunion du « Groupe des amis du peuple syrien » qui doit avoir lieu à Tunis, le 24 février prochain.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 16 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?